Magazine

Culture : Aujourd’hui un livre

Publié le 08 septembre 2008 par Goure

d62a4bd8-7a63-11dd-b77b-0803fc3f68af.1220630943.jpgblog_goyet.1220631103.jpg

“Quand on me demande quel sport je pratique , je réponds : l’enseignement ” Mara Goyet.

Point n’est besoin d’être intronisé parmi les happy few de la culture à Ampus pour aborder ce vaste concept qui appartient à tous ceux qui s’y reconnaissent. Aujourd’hui , pour moi , la culture prendra les habits d’un livre : en tant qu’ancienne professeure , j’aime bien , à la rentrée , lire des livres se rapportant à l’école . J’avais apprécié “Collèges de France” de Mara Goyet 2003, aussi ai-je acheté “Tombeau pour le collège” paru cet automne .Je l’ai trouvé tout aussi passionnant que le premier. Mara Goyet , la trentaine , est professeure d’histoire-géographie. Elle a enseigné 10 ans en collège  difficile , pour aller finalement enseigner , au bout de ces dix années difficiles, dans un collège  plus classique . C’est l’expérience  de ces dix années qu’elle relate dans “Tombeau pour le collège”. Si l’enseignement vous concerne ou vous intéresse, lisez ce livre.

Petits faits vrais et choses vues font de Tombeau pour le collège une mosaïque paradoxale où l’accablement et le sentiment de solitude sont parfois tempérés par l’espérance. Ce Tombeau ne se contente pas d’enregistrer l’avis de décès d’une certaine idée de l’éducation, il est aussi un hommage à ceux qui, dans la dignité et la modestie, n’ont pas renoncé à la mission de transmettre « ce qu’il y a de plus beau et de plus subtil ».L’un des mérites de Tombeau pour le collège est sa juste distance tant à l’égard de la démagogie rassurante (« Les enfants sont formidables et le niveau monte ») que de la dénonciation mécanique (« Tout fout le camp ! »). S’il fallait illustrer ce petit livre à la fois drôle, féroce et un brin mélancolique, nous convoquerions Sempé et Vuillemin. Le premier pour rendre la fraîcheur et la finesse d’un texte écrit « à hauteur de classe », le second pour peindre la violence du « désastre ambiant ». Sans concession et lucide quant aux catastrophes en cours : l’illettrisme, l’inculture, l’émergence d’un antisémitisme virulent et viscéral…  , l’auteur n’en oublie pas pour autant les « parenthèses de grâce », à l’image de ces élèves rencontrant avec émerveillement Offenbach ou Strauss. ( Source : Le Figaro )

Je vais vous copier une page  du livre (page 77) : “Alors , comment ça va au collège ?J’imagine maintenant que vous vous doutez un peu de la réponse. Il me faut cependant faire un effort considérable pour répondre à cette question simple . Spontanément ,je répondrais : “Non ça ne va pas du tout et c’est de pire en  pire.” Mais aussitôt des scrupules m’engourdissent: - Il y a des élèves extraordinaires. - Individuellement ,les enfants sont souvent sympathiques sauf ceux qui ne le sont pas. - Il y a des professeurs formidables . - On a toujours trouvé que c’était mieux avant. - Il ne faut pas céder aux sirènes de la décadence. - Il y a des classes correctes . - Il est encore possible de faire cours. - Il ne faut pas stigmatiser. - La question ne se pose pas en ces termes (ça , c’est très faux-cul) . - Il y a des initiatives. - Nous sommes dans une période de transition. Il y a des compétences différentes. - Il y a une vivacité extraordinaire. - Ce sont de pauvres gamins. - C’est Untel le coupable .- Il faut tenir compte de la situation économique et sociale du département. - Je ne suis qu’une petite bourgeoise qui s’affole d’un rien.

Ouf! Bien récité ,bien creusé , vieille taupe.

Voilà les paravents que l’on se doit de déployer si l’on ne veut pas se faire taper sur les doigts pour attitude réactionnaire et généralisation abusive. Reste que cela ne va pasMais alors pas du tout. Et que ce n’est blâmer ni viser personne que de dire cela. Je serais d’ailleurs bien peine de trouver un coupable. Chacun fait à peu près ce qu’il peut, plus ou moins contaminé par l’ambiance.”


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Goure 7020 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog