Magazine

Non, non, non, non, la Stasi n’est pas morte…

Publié le 07 septembre 2008 par Jfa

Le fichier “Exploitation Documentaire et Valorisation de l’Information Générale”, dit EDVIGE, du Ministère de l’Intérieur, créé par un décret du 27 juin 2008, recensera, notamment, toute personne “ayant sollicité, exercé ou exerçant un mandat politiquer, syndical ou économique ou qui joue un rôle institutionnel, économique, social ou religieux significatif “. Sans oublier, bien entendu, les situations patrimoniales, fiscales, l’adresse et les n° de téléphone des mêmes élus. Selon l’interprétation donnée à l’adjectif «significatif», cela revient à ficher quasiment tout le monde et ce malgré l’avis défavorable de la CNIL.

Mais EDVIGE s’intéressera aussi à tout individu ou organisation  “susceptibles de porter atteinte à l’ordre public”, y compris aux enfants à partir de 13 ans. Le Président des vieux, triomphalement élu par les plus de 65 ans (70% de leurs votes) entend bien qu’ils ne soient pas troublés par les rires et les jeux des enfants.

Que verra-t-on dans ce fichier ? Oh, pas grand-chose. Simplement les fréquentations, comportements, déplacements, appartenance ethnique, vie sexuelle ,la santé, opinions politiques, philosophiques, religieuses, syndicales et associatives. Il ne manque plus que l’indication de la marque du papier-toilettes utilisé pour se torcher.

Cela signifie donc que seront aussi fichées les personnes approchant les “déjà fichés”. C’est à dire, ce n’est qu’une question de temps, la quasi-totalité de la population française…

Signalons enfin que ce gouvernement a refusé de prévoir une durée maximale  de conservation de ces données.

J’avais déjà, plusieurs fois sur ce blog, attiré l’attention sur les tendances «1984»  et “Big brother” de la Présidence actuelle, tendances que les contenus d’EDVIGE, dispositif institutionnel d’espionnage de la population, confirment s’il en était besoin.

Ce qui me stupéfie le plus dans une telle affaire, c’est d’imaginer les conceptions républicaines et démocratiques des franquisto-staliniens (à moins qu’il ne s’agisse d’admirateurs de Kim Il Sung) capables de concevoir une telle monstruosité, “l’axe du mal” bushien traverse maintenant la société française.

On y va vers “1984″, on y va!

Sur le même sujet: Libération, Le Monde, là aussi , et la pétition Non à Edvige.

Des informations plus réconfortantes: “La première déclaration des droits de l’homme est africaine” et daterait de 1236, à l’époque du Grand Mali, à lire sur Africamix.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jfa 25 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog