Magazine Politique

Campus ump

Publié le 08 septembre 2008 par Karedig @Karedig_GA
 

 
L'UMP a fait passer la consigne : embrassons-nous, Folleville...
Donner un spectacle de plus grande unité à Royan qu'à La Rochelle était de toute évidence une tâche aisée tant le PS a donné dans le Vaudeville avec amants dans le placard et mari cocufié (Moscovici) . Il était donc inutile de surjouer la pièce... A Royan, les couteaux sont restés dans les fourreaux. Pour autant, les protestations d'amitié et les mises en scènes qui frisent la sexualité de groupe ne convainquent pas. Elles finissent même, par contrepoint, à souligner la fragilité des décors.
Devedjian a commenté tout sourire que "l'unité n'est pas un mot d'ordre, c'est un constat". Or, ce qui se constate n'a pas besoin d'être énoncé ; c'est comme ces publicités pour des sous-produits qui déclarent "vu à la télé" pour vanter les mérites de ce que précisément on n'a jamais vu à l'écran.
La communication de l'UMP a omis de rendre hommage à un grand Monsieur...
 

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Karedig 11 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines