Magazine France

A quand du rififi à l'UMP ?

Publié le 08 septembre 2008 par Nicolas J
On a tous entendu François Fillon, dans son discours de clôture de l’espèce d’université d’été de l’UMP, défendre le RSA. Il appelle tous ses potes à afficher une belle unité pour faire chier les socialos (je résume…).
Pourtant, ça grogne à l’UMP ! C’est le contraire du PS où tout les gens s'engueulent mais tiennent des propos très proches. A l’UMP, tout le monde est heureux mais les gugusses s’opposent. Il y a les partisans de Nicolas Sarkozy et ceux totalement opposés à sa politique sans aucun sens et dévastatrice. Ces derniers sont de droite. Mais de la droite respectable. Les autres ne sont rien.
Dans le JDD hier, j’ai même lu les propos d’un type de l’UMP qui disait que la politique menée par Nicolas Sarkozy est une des pires jamais vue et que le déficit allait remonter à ce qu’il était lors du gouvernement Jospin.
Il a raison : le déficit de l’état va être catastrophique… Mais comparer à celui de Jospin enlève toute crédibilité au propos. L’étude des chiffres bruts parle d’elle-même. Certes, le gouvernement Jospin avait été un peu optimiste en évaluant la croissance pour 2002… mais il me semble que les supporters de Christine Lagarde devraient réfléchir un peu avant de parler. En outre, il est bon, presque jouissif, de rappeler que ce n’est pas la gauche qui a « exécuté » le budget 2002, ayant été évincée du pouvoir en mai. Surtout, la principale mesure Chiraco-Raffarinienne avait été de baisser de manière injuste les impôts sur le revenu, ce qui n’a pas contribué au redressement de la situation !
Ces clowns de droite tentent, depuis 6 ans, bientôt 7, de nous expliquer qu’ils sont meilleurs gestionnaires que la gauche alors que depuis qu’ils ont repris les rênes, ils ne cessent de prendre des mesures catastrophiques !
Le monsieur dont j’ai lu les propos dans le JDD se protégeait derrière un anonymat digne de mes pires trolls. Il serait temps que ces andouilles UMPistes qui critiquent la politique menée et voulue par Nicolas Sarkozy le fassent ouvertement, pour qu’enfin les « opposants internes » puissent s’unir et faire ralentir la chute dramatique de notre situation !
Mais c’est plus facile de taper Jospin et les socialos en général. Messieurs, si vous aviez des couilles…

Il faut que je sois sérieux ! Me voilà à appeler à l’aide l’UMP… Remarque ! François Bayrou appelle bien la gauche à l’aide !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nicolas J 58 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte