Magazine Science

Pourquoi est-il plus difficile de respirer en haute montagne ?

Publié le 08 septembre 2008 par Ppl
Seul au Monde
Le dioxygène (O2) n'est pas moins abondant en altitude. Cependant, la pression atmosphérique est plus faible. Ainsi, la moindre différence entre la pression partielle en dioxygène de l'air et la pression partielle en dioxgène du sang rend les échanges gazeux plus difficiles. Autrement dit, le dioxygène est bien présent mais il pénètre moins facilement dans l'organisme...
Mais l'organisme s'adapte: la fréquence respiratoire augmente. Par ailleurs, en quelques jours, le nombre d'hématies (globules rouges), qui lient et véhiculent l'O2 dans le sang, est sensiblement accru.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ppl 38 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte