Magazine Politique

Sarah Palin face à Joe Biden

Publié le 08 septembre 2008 par Exprimeo
Sarah Palin se prépare pour le débat contre Joe Biden. Ce débat devrait être l'occasion pour elle d'affirmer sa personnalité et de donner confiance. La récente Convention Républicaine a démontré l'ancrage profond de ce parti dans un néo-conservatisme sûr de lui. Ce concept recouvre plusieurs dimensions. Tout d'abord, c'est l'affirmation de l'indépendance, des valeurs de rêve de l'ouest, du sud-ouest contre la domination de la côte est. Cette logique est celle de la défense militante contre l'intervention gouvernementale, contre la permissivité, pour la famille. Ensuite, c'est l'affirmation d'un unilatéralisme dans les relations internationales. C'est la logique de Reagan, défenseur inflexible de la fierté et de la puissance dans des clichés dignes de Rambo. Enfin, le dernier aspect concerne la dimension religieuse. C'est une approche qui se soucie moins des fautes de comportements individuels que des déviations théoriques ou doctrinales. Ce volet, pour partie paradoxal, explique d'ailleurs la compréhension qui a entouré certains reproches à l'endroit de Sarah Palin. Dans ce creuset conceptuel, le Parti Républicain est uni, motivé, conquérant. Dans ce contexte, la puissance retrouvée grâce à Reagan ne doit pas être menacée par une " nouvelle innocence " irresponsable incarnée par Barack Obama fut-il modéré par Joe Biden. Cette représentation du monde repose sur des repères simples et manichéens : * les ennemis sont diaboliques, * les alliés sont ingrats et fragiles, * les Etats-Unis ne peuvent compter donc que sur eux-mêmes. C'est dans cet univers de fantasmes et d'images d'Epinal que McCain incarne le roc. Sa vie lui a donné une force psychologique qui inspire confiance. On retrouve dans ce cursus le rôle de la psychologie et l'autosuggestion où un tempérament remplace toute stratégie militaire, économique ou diplomatique. Les Américains sont présentés comme des gens honnêtes, sincères, bien intentionnés, pris dans des pièges diaboliques qu'ils doivent affronter avec courage, détermination et bien sûr avec l'aide du Seigneur qui veille sur eux. C'est cette " conscience " que doit incarner le locataire du Bureau Ovale. Voilà l'univers dans lequel évolue Sarah Palin. C'est simple mais toujours très efficace. Ce face à face pourrait être très difficile pour le ticket démocrate.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Exprimeo 5182 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines