Magazine Focus Emploi

Le marketing viral "OUI!"... mais NON

Publié le 08 septembre 2008 par Akramus
C'est vers la fin des années 90 qu'on a observé les premières applications du marketing viral, notamment à travers la campagne Hotmail lancée en 1997, une émergence favorisée par :
- L'abondance des stimuli (msgs publicitaires)
- La hausse des coûts (coûts d'insertions publicitaires)
- L'évolution du consommateur et de la consommation et (cons'acteur et la consommation hédonique)
On peut donc conclure que la naissance du MKG viral n'émane pas de simples caprices de la nature ou dans le but d'être taggué In', mais son émergence s'est faite dans la finalité de répondre à des besoins spécifiques du marketeur contemporain.
Partant de ces élément, quelques critiques restent à faire pour le campagne Club chocolat de Sotuchoc mise en ligne par la JWT:
-Le MKG viral est né pour pallier à la réticence du consommateur quant aux msgs publicitaires; Inutile de diffuser de la pub en Prime Time lorsque le matraquage publicitaire atteint son apogée (trop de pub' tue la pub' = une réceptivité de l'audience très faible)
-Le MKG viral suppose des coûts bas ; Le support principal d'une campagne de MKG viral reste le BAO classique ou électronique.Faire des insertions publicitaires à des milliers de DT pour faire parler du concept est inapproprié.
-Le MKG viral est "viral" par nature; il faut donc mettre en avant la valeur ajoutée au consommateur (pourquoi devrait-il adhèrer voire buzzer autour de l'évenement, le pdt ou la marque?
- Dernier point auquel j'ai pas trouvé de réponse dans mes bookins de MKG, pourquoi mettre en ligne au cours d'une même période, deux mini-sites mini-site1 et mini-site2 qui parlent du même produit???

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Akramus 312 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte