Magazine Politique

Laurence Parisot contre le fichier EDVIGE

Publié le 08 septembre 2008 par Gezale
Jour après jour, de nouveaux renforts se font connaitre contre l'existence du nouveau fichier EDVIGE. Laurence Parisot, patronne du MEDEF, a fait savoir que ce fichier était très inquiétant et elle demande des explications au ministre de l'Intérieur qui ne pourra lui répéter que ce qu'elle répète depuis le 1er juillet : ce fichier est nécessaire pour des raisons de sécurité.
Je ne vois pas en quoi mettre en fiche des élus, des candidats aux élections, des militants syndicaux ou politiques peut se justifier pour des raisons de sécurité ? Y-a-t-il un parti en France qui prône la violence physique pour s'emparer du pouvoir ? Si tel est le cas, il faut l'interdire immédiatement.
Les vraies raisons de ce fichier sont ailleurs. Tous les pouvoirs cèdent un jour à la théorie du complot. Depuis Fouché de Nantes, les fantasmes des hommes politiques ont connu une traduction préventive définitive avec la mise en prison ou l'assassinat de nombre de personnes considérées comme des opposants, des dangers pour l'ordre public et, surtout, des dangers pour le pouvoir en place.
Mme Alliot-Marie appartient à cette catégorie de gens aux explications simples voire simplistes qui cadrent bien avec cette théorie. Comme le dit François Chérèque, secrétaire général de la CFDT, le pouvoir à mieux à faire que de s'occuper des syndicalistes ou des militants politiques. Il ferait mieux de surveiller les activistes qui, eux, sont de vrais risques pour la République et la vie démocratique.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gezale 7337 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines