Magazine

Le Ramadan n'est pas un jeûne

Publié le 08 septembre 2008 par Micheljanva

" La communion dans la main doit rester une exception | Accueil | L'Etat a versé 702M€ aux associations en 2006 "

08 septembre 2008

Le Ramadan n'est pas un jeûne

Alain Sanders dans Présent fait quelques rappels face à la désinformation actuelle :

"Un magistrat que l'on peut craindre dhimmitisé ayant accepté une demande de renvoi d'un procès " pour cause de ramadan" [...], on nous explique [...] que " les contraintes du ramadan, d'un point de vue physiologique, mettent les gens en état de faiblesse physique". Il faudrait peut-être arrêter de se moquer du monde. En rappelant, tout d'abord, que sont dispensés de ramadan les jeunes enfants, les femmes enceintes, les malades, les vieillards, les voyageurs. Et toute personne dont les obligations - dont celle de passer devant un tribunal pour répondre de braquages, par exemple - seraient dirimantes.

Parlons ensuite de ce fameux " jeûne" qui interdit d'absorber aliments et boissons du lever au coucher du soleil. On veut bien admettre que le fait de ne pas boire, pendant toute une journée, soit contraignant quand on fait le ramadan du côté de Tombouctou avec des températures flirtant avec les 45° à l'ombre. Mais en France, où de surcroît on se caille plutôt qu'autre chose ces temps-ci, où est l'exploit ?

D'autant que, le soleil couché, on met - au sens propre du terme - les bouchées doubles. Et que l'on s'empiffre - histoire de rompre le " jeûne " - comme on ne le fait à aucun autre moment de l'année. Tout commence avec une soupe, la harira. Une soupe qui tient au corps : viande de mouton, pois chiches, lentilles, ails et oignons. On continue avec un méchoui ou/et différents tajines d'agneau. Pour suivre, un couscous vert aux légumes. Et des pâtisseries. Orientales. A savoir des cornes de gazelle, une chamia (ou kalb el louz), des mlaoui, des balkanas, des beghrirs, des makrouds aux dattes, etc. La plupart de ces pâtisseries sont à bases de semoule, de pâte d'amande, de miel. Vingt secondes sur le palais, une nuit sur l'estomac, vingt ans sur les hanches...

On peut ainsi manger (et je n'évoque là que la nourriture) toute la nuit avec la famille et des amis dans une ambiance festive et bruyante. D'où l'expression " faire du ramdam ". [...] Naguère, j'ai enseigné dans des universités de pays musulmans - et des pays chauds - où les étudiants faisaient le ramadan. Sans que cela n'entraîne le cinéma auquel on assiste aujourd'hui."

MJ

Posté le 8 septembre 2008 à 14h44 par Michel Janva | Catégorie(s): Religions : L'Islam

Commentaires

Que cela soit connu et c'est bien dit !
Merci à Mr Sanders de rétablir la vérité sur le soi-disant "carême" de l'islam.
Tout catholique sait que le carême n'a rien de ressemblant avec le Ramadan !
Qu'on se le dise !

Rédigé par : Jason | 8 sep 2008 15:25:24

Tout ce ramdam n'a qu'un but, faire du prosélytisme et occuper tout le terrain...

Rédigé par : Lisa | 8 sep 2008 17:01:22

C'est navrant de discréditer systématiquement, commes des gens aigris, les efforts des autres.

Car même en rompant le jeûne le soir, le Ramadan, quand il est vécu par des personnes sincères et de bonne volonté, est un exercice ascétique éminemment respectable.

Annonçons joyeusement le Christ ressuscité, dénonçons les erreurs et les contradictions présentes dans l'Islam, mais ayons estime pour les rayons de lumière dont cette religion, derrière les ombres, n'est pas exempte et qui peuvent conduire à l'unique Sauveur et à son Eglise.

Rédigé par : Philippe | 8 sep 2008 17:31:21

Gentil Philippe,

Le problème c'est que vous croyez encore que c'est une religion...

Rédigé par : Jean | 8 sep 2008 17:57:17


Pauvre Jean,

Si vous êtes incapables d'admettre qu'il existe des coeurs droits et sincères même chez les Musulmans, que rien de bon peut sortir de leur vie spirituelle, même tronquée et blessée par les errements intrinsèques à l'Islam, vous faites bien de la peine.

Relisez votre catéchsime de l'Eglise catholique au paragraphe consacré aux religions non chrétiennes, et vous rougirez de honte...

Rédigé par : Philippe | 8 sep 2008 18:36:13

A Philippe

Vous faites sans doute partie de ces gens qui pensent que toutes les religions se valent (si l'islam est une religion)?
Pourquoi être catholique alors?
Le décalogue nous rappelle pourtant que "tu n'auras qu'un seul Dieu et lui seul adoreras".
Vous êtes de ceux qui pratiquent sans avoir la foi.

Rédigé par : de Préville | 8 sep 2008 19:10:03

Philippe, je suis d'accord, mais alors qu'ils le fassent sans bruit, "car le Père qui est aux cieux les voit" et sans obliger des très jeunes à le faire alors qu'ils sont à l'école, et à regarder de travers ceux qui ne font pas.... bref, ramadons en silence.

Rédigé par : melanie | 8 sep 2008 19:30:07

Philipe , vous êtes un dhimmi en puissance .
Quiconque a lu le coran sait que c'est l'inverse des Evangiles . Il n'y a que de la haine dans le coran . La religion musulmane me fait véritablement penser à quelque chose de diabolique . Il n'y a rien d'étonnant dans le fait que les françs-macons et toutes les crapules politiques soutiennent la propagation de l'islam en Europe . L'islam c'est quelque chose de vraiment pas catholique . Les envahisseurs mahométans doivent rentrer dans LEURS pays , VITE !

Rédigé par : FAFA | 8 sep 2008 21:26:12

Supprimez l'alcool et les musulmans vont se convertir au Catholicisme.

Rédigé par : Eric | 8 sep 2008 21:53:06

Eric , c'est vous qui devriez arrêter l'alcool .
C'est quoi votre probléme ???

Rédigé par : FAFA | 8 sep 2008 22:13:16

Ah, le commentaire dudit Philippe est ahurisant d'ignorance et de bêtise ! Encore un "ravi de la crèche" !

"Si vous êtes incapables d'admettre qu'il existe des coeurs droits et sincères même chez les Musulmans,"

Manifestement, il ne sait pas ce qu'est la Taqya...

"
que rien de bon peut sortir de leur vie spirituelle, même tronquée et blessée par les errements intrinsèques à l'Islam, vous faites bien de la peine."

Il y a certes des exceptions et des individus remarquables. Voire des courants qui sont dans la bonne direction.

Mais, globalement, l'Islam est une religion (ou plutôt une idéologie) intrinsèquement perverse et négative !

Philippe est sans doute de ceux qui jette la pierre au Père Samuel et qui demeure indifférent aux persécutions de nos frères chrétiens en islamie... 8o((

Rédigé par : Nabulione | 8 sep 2008 22:56:56

mangez du cochon! dans le cochon tout est bon!

Rédigé par : sprava | 9 sep 2008 04:31:02


Vos réactions à l'endroit de Philippe sont atterrantes de mauvaise foi. Il n'a jamais dit que toutes les religions se valaient, et sa position ne reflète rien moins que celle de notre sainte mère l'Eglise.

Pour preuve, les paragraphes dont ils faisaient état ci-dessous. Et si quelqu'un dit le contraire, "anathema sit".


841 Les relations de l'Église avec les musulmans. " Le dessein de salut enveloppe également ceux qui reconnaissent le Créateur, en tout premier lieu les musulmans qui, en déclarant qu'ils gardent la foi d'Abraham, adorent avec nous le Dieu unique, miséricordieux, juge des hommes au dernier jour " (LG 16 ; cf. NA 3).

842 Le lien de l'Église avec les religions non-chrétiennes est d'abord celui de l'origine et de la fin communes du genre humain :

En effet, tous les peuples forment une seule communauté ; ils ont une seule origine, puisque Dieu a fait habiter toute la race humaine sur la face de la terre ; ils ont aussi une seule fin dernière, Dieu, dont la providence, les témoignages de bonté et les desseins de salut s'étendent à tous, jusqu'à ce que les élus soient réunis dans la cité sainte (NA 1).

843 L'Église reconnaît dans les autres religions la recherche, " encore dans les ombres et sous des images ", du Dieu inconnu mais proche puisque c'est Lui qui donne à tous vie, souffle et toutes choses et puisqu'il veut que tous les hommes soient sauvés. Ainsi, l'Église considère tout ce qui peut se trouver de bon et de vrai dans les religions " comme une préparation évangélique et comme un don de Celui qui illumine tout homme pour que, finalement, il ait la vie " (LG 16 ; cf. NA 2 ; EN 53).

844 Mais dans leur comportement religieux, les hommes montrent aussi des limites et des erreurs qui défigurent en eux l'image de Dieu :

Bien souvent, trompés par le malin, ils se sont égarés dans leurs raisonnements, ils ont échangé la vérité de Dieu contre le mensonge, en servant la créature de préférence au Créateur ou bien vivant et mourant sans Dieu en ce monde, ils sont exposés à l'extrême désespoir (LG 16).

Rédigé par : Edouard | 9 sep 2008 09:37:21

Il y a certains lecteurs de ce blog qui n'y font pas honneur.

Accuser Philippe d'être un dhimmi, de relativiser toutes les religions, d'être complice des bourreaux de nos frères chrétiens en pays musulman au simple prétexte qu'il a affirmé qu'il existait des Musulmans de bonne volonté relève au mieux de l'obcurcissement du coeur, au pire de la malhonnêteté intellectuelle.
Ce lynchage est indigne...

Rédigé par : Pierre | 9 sep 2008 09:44:51

Le carême, c'est quand le jeune ne fait pas parler de lui, le ramadan, c'est quand les jeunes font parler d'eux.

Rédigé par : Philippe | 9 sep 2008 11:58:47

A mon humble avis , ceux qui appellent au dialogue avec les musulmans , vivent dans des endroits encore épargnés de l'invasion musulmane .
L'heure n'est plus au dialogue , nous avons affaire à une invasion , à vous de choisir : résistant ou dhimmi .

Rédigé par : FAFA | 9 sep 2008 13:30:13

Qui appelle au dialogue sinon le pape ? Si vous voulez l'excommunier, vous pouvez toujours essayer ;;)))

Vous mélangez tous les sujets: l'islamisation liée à l'immigration invasion est un fait, et je le subis autant que vous. Mais ça ne nous enlève pas le devoir moral de respecter les Musulmans qui vivent leur croyance avec droiture, sans complaisance pour les erreurs de l'Islam.

Si vous croyez pouvoir en faire de Chrétiens par l'épée...

Rédigé par : Jacques | 9 sep 2008 18:05:40

La description du Ramadan par M Sanders est exacte. Il suffit d'avoir vécu en terre d'islam pour le savoir. Le ramadan n'a rien d'un jeune religieux, c'est une pure pratique sociale. Aussi commenter en écrivant: "C'est navrant de discréditer systématiquement, commes des gens aigris, les efforts des autres.", c'est faire preuve de mauvaise foi car A Sanders ne jette de discrédit sur personne. Il décrit. Ce qui évidemment n'autorise évidemment pas à réfuter n'importe comment et surtout de manière non crédible cette provocation dudit Philippe. Ce n'est pas le 'lynchage' de ce provocateur qui ne fait pas 'honneur à ce blog': c'est d'être tombé dans le panneau du provocateur.

Rédigé par : Trottincas | 9 sep 2008 22:37:03

à Jacques,

On ne dialogue pas avec l'ennemi, surtout quand il vous a envahi!

Avant oui!
Après non!

Cela fait 40 ans que nos clercs nous poussent au dialogue avec l'islam, ou toutes autres religions( je devrai dire sectes) sous différents prétextes tous plus fallacieux les uns que les autres : Valeurs de l'Islam, Vérité de leur religion, même Dieu, et autres stupidités, ou plutôt et autres sophismes !

Le résultat est catastrophique.
Nous n'avons rien à gagner à discuter avec l'Erreur !
Nous n'avons rien à trouver dans l'Islam !
La Révélation pleine et entière n'existe que dans la religion catholique.

Le dialogue ne peut se concevoir que dans la charité chrétienne !
Cette charité chrétienne nous oblige à tout faire pour convertir les non catholiques.
Mais quant on entend les clercs s'empresser de dire qu'ils ne veulent pas faire de prosélytisme on peut légitimement s'inquiéter de l'avenir !
On se demande d'ailleurs à quoi ils servent dans ces cas là.
Ils n'apportent plus l'Evangile, la Parole de Dieu, ils se contentent de gérer les paroisses et les diocèses, plutôt mal d'ailleurs !

De plus pour dialoguer avec les pires ennemis du catholicisme, il vaut mieux être bien armé, c'est à dire avoir une Foi chevillée au corps et une culture religieuse au-dessus de la moyenne, ce qui vous l'avouerez n'est pas à la portée de n'importe qui !
Benoît XVI est parfait dans ce rôle, Son rôle. Pour ma part, je ne m'y essaierai pas !

Bref, on ne respecte pas un musulman parce qu'il est musulman, on le respecte parce qu'il est un Homme fait à l'image de Dieu.
Et on prie pour qu'il se convertisse avant de nous passer au fil de l'épée !

Et quand ces braves nous attaquent, il est de notre responsabilité et de notre devoir de nous défendre et de contre attaquer.

Beaucoup veulent se venger de 732 à Poitiers, de 1529 à Vienne, de 1571 à Lépante, de 1683 encore à Vienne et certainement d'autres que j'ignore
A chaque fois la bataille a été gagnée de justesse.
Mais à l'époque, nous avions un avantage énorme, la France et l'Europe étaient fièrement catholique, ce n'est pas l'armée qui a gagné, c'est la Foi !
Ou en sommes-nous à ce jour ?
L'ennemi le sait et il attaque !

Rédigé par : HB | 9 sep 2008 23:27:37



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Micheljanva 645 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte