Magazine Insolite

Michel Maure : le faux chirurgien esthétique condamné à 3 ans de prison

Publié le 08 septembre 2008 par Benjamin Tolman

Marseille, France - Michel Maure, surnommé le "boucher de la chirurgie esthétique", a été condamné ce matin à quatre ans de prison dont trois ans fermes pour mise en danger de la vie d'autrui, tromperie aggravée, blessures involontaires, travail dissimulé et publicité mensongère.

L'homme de 59 ans, arrêté et détenu en Espagne depuis le 19 août dernier, n'était pas présent à l'audience ce matin. Les juges du tribunal correctionnel de Marseille l'ont accusé de pratiquer "une médecine de garage, [mettant] sciemment la vie de ses patientes en danger".

Ancien médecin généraliste rayé de l'Ordre des Médecins, Michel Maure a en effet opéré plusieurs dizaines de patientes dans une clinique illégale, offrant des conditions d'hygiène déplorables. Près d'une centaine d'entre elles, ayant porté plainte, ont relaté les opérations cauchemardesques dont elles ont été victimes : Michel Maure opérait en effet sans l'assistance d'une infirmière qualifiée, dans un "bloc opératoire" sale et délabré, où ses patientes pouvaient rester durant plusieurs heures, endurant pour certaines d'entre elles des souffrances intolérables.

Le pseudo chirurgien devrait être remis aux autorités françaises dans "une dizaine de jours" selon son avocat. En plus de purger sa peine, il devra verser 75 000 euros d'amende et indemniser ses victimes à hauteur de 1000 à plus de 7500 euros chacune. Des indemnisations attendues avec impatience mais qui devraient cependant être difficiles à obtenir : le médecin véreux, menant grand train, aurait en effet organisé son insolvabilité.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (1)

Par lasersorbonne
posté le 12 décembre à 15:12
Signaler un abus

Diffamation concernant le Centre Laser Sorbonne

A l'attention des Lecteurs du forum

Le Centre Laser Sorbonne et les médecins travaillant sur ce plateau technique laser font l'objet d'une campagne malveillante de désinformation depuis quelques jours afin de tromper les patients.

Ces messages, réitérés sous divers pseudonymes, visent intentionnellement à porter atteinte à l'image et la réputation du Centre Laser Sorbonne en propageant des informations fausses et malveillantes tant sur la qualité, le professionnalisme et la probité des médecins assurant les traitements que sur la diversité et la qualité du matériel ou de l'accueil.

Une plainte à été déposée auprès des autorités de Police compétentes et les autorités Judiciaires ont été également saisies.

Nous vous prions de ne pas porter de crédit à cette opération malveillante et vous remercions de la confiance que vous témoignez à toute l'équipe du Centre Laser Sorbonne depuis près de 5 ans.

Ce message a été posté par le Centre Laser Sorbonne conformément au droit de réponse instauré par la loi LCEN.

A propos de l’auteur


Benjamin Tolman 12180 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine