Magazine

Help Me on Friends for Sale

Publié le 08 septembre 2008 par Franonair

Mes ami(e)s, l’heure est grave. Oui. Très. Il en va de mon honneur vous le pensez bien sinon jamais je n’oserai publier un appel à la solidarité pour ma petite personne. Or là, c’est ce qui va suivre.

J’avais pourtant quelques autres articles à écrire et puis tanpis si mes idées se perdent quelque part dans les méandres de ma petite cervelle - euh non, je ne rédige toujours pas de brouillon. Trève de tourne-au-pot.

Aujourd’hui comme vous le savez, je me suis séparée de mon stagiaire. Enfin, il termine son stage dans un autre service quoi. Comme à l’accoutumée, il me défie. Il ne me respecte guère malgré mes menaces de rupture définitive. Ce sale gosse ricane. En plus de se défier dans la vraie vie tous les jours que Dieu fait, on se chamaille sur facebook. Sur l’application Friends For Sale. Que voulez vous … on est des enfants.

Ce morveux coûte la bagatelle de 1 252 173 $ !!! Oui vous avez bien lu. Il ne les vaut pas. Enfin, je ne sais pas en fait. Parait qu’il a des talents cachés. Cette petite ordure de 1m87 passe donc son temps à me narguer de ma pauvreté et me répète qu’il fréquente des gens riches et  que jamais au grand jamais, je n’arriverai à le racheter. C’est simple, j’appelle cela un défi. Et mon égo en a pris un coup. Dur.

Alors au risque de vous saoulez, de perdre tout mon lectorat, de laisser ma face et mon honneur aux WC. Je vous en supplie. Achetez moi sur Facebook afin d’avoir des sous le plus rapidement possible. Oui. Puisqu’à chaque échange de main (si je peux m’exprimer ainsi), je gagne des thunes.

Voici où j’en suis à l’heure actuelle : 1 095 644 $. En fait, il ne me manque pas beaucoup pour le racheter (j’ai la flemme de faire le décompte). Et tanpis si je suis pauvre ensuite. Je veux juste et simplement lui clouer le bec - et lui montrer aussi que j’ai des potes.

Ce soir, il n’a pas Internet. Et il ne peut donc pas suivre la montée des enchères. Il ne peut pas non plus contacter tous ses amis pour m’empêcher de le prendre. De ce fait, je vous demande de m’acheter dès ce soir. Euh qu’est ce que vous gagnez ?? Celui ou celle qui me fait gagner le jeune, je lui envoie des cigarettes en chocolat. En retard, je serai surement. Mais je le fais. D’ailleurs, ceux qui attendent devraient les recevoir demain. Mon postier a bien saisi mon envoi ce jour ^^

Ami(e)s de la Blogosphère, je vous en remercie. Je vais même jusqu’à vous baiser les pieds. J’ai perdu mon honneur, vous en avez maintenant la preuve. Mais demain, si vous le voulez bien, je serai heureuse !! Oui. M’en faut pas beaucoup.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Franonair 24 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog