Magazine

J'ai testé la tour de la terreur

Publié le 08 septembre 2008 par Unemarocaine

Ca fait quelques années maintenant qu'un membre de ma famille insiste pour que je visite Eurodisney. Mais, allez savoir pourquoi ça ne me tentait pas. Je disais OK sans plus.

Mois d'août dernier, une copine m'appelle en catastrophe, c'est vraiment le cas de le dire, pour que je l'accompagne. Je n'ai pu lui dire non.

Je vous passe les détails sur les RDV marocains !!! On avait fixé RDV à l'entrée je l'ai attendue une heure !!!!!!!!!!!! Sans parler du couple d'amis qui l'accompagnait : deux profs de langues. Le mari nous a sorti des théorèmes sur les "occidentaux" je l'ai bouclée car sinon ça allait être le clash.

A part ces deux désagréments et un troisième qui mérite un billet à lui tout seul tant il reflète un état d'esprit et une tare généralisée, la journée s'est très bien passée. Je me suis bien amusée.

DSCF1811.JPG

J'ai testé pas mal de jeux et d'attractions dans le grand parc. Ca allait rien de grave mais il faut dire aussi que je n'ai pas essayé "Space Mountain". Une fois dans les "Studios", on a décidé d'aller tester "la Tour de la Terreur". Comme son nom l'indique c'est flippant ! Une attraction récemment ouverte, d'ailleurs il y a pas mal d'affiches dans les couloirs du métro qui en font la pub. On l'a testée sans réellement savoir de quoi il en ressort. Après une queue de 20 mn, voici arriver notre tour. On s'installe dans la cabine, l'hôtesse nous prie de garder nos affaires sous nos sièges et nos p'tits déjs dans nos estomacs !!! Cette phrase ne m'a pas mis la puce à l'oreille. Naive comme je suis, je croyais que c'était un simulateur mais non non, on fait PLUSIEURS FOIS l'aller-retour de 13 ètages (c'est ce que j'ai compté à vue d'oeil peut être qu'il y en a plus) en 1mn peut être 1mn30''. Je l'ai réalisée une fois arrivé tout en haut de la tour et que les portes de l'ascenseur se sont ouvertes. Et là je voyais la porte d'entrée des "Studios" tout en bas... Aye yayaaaaaaaaaaaaaaaaaaye... Je peux vous dire qu'à un certain moment, j'avais l'impression d'être suspendue dans le vide. On sent plus le siège sur lequel on est assis. Bien évidemment, on crie à plein poumons et comme la voix l'indique au tout début "la prochaine fois que vous prenez un ascenseur dans un hôtel abondonné assurez-vous du temps de voyage". Je vous promets qu'on ne demande qu'une chose c'est de retrouver la terre ferme le plus rapidement possible.

DSCF1805.JPG

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Unemarocaine 24 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte