Magazine

Une lilliputiennne (1)

Publié le 08 septembre 2008 par Desiderio

Ses parents l'avaient eue sur le tard et elle était née trop tôt, à six mois et demi, pesant sept cent cinquante grammes. Tardillonne, ravisée, oeuf de fin de ponte, couchée nue dans un haricot de verre garni d'ouate, à l'intérieur d'une couveuse, des tuyaux qui sortaient de la bouche, des narines.

M. et Mme Déminadour restaient plantés là comme devant la vitrine d'un objet insolite. Cercueil de Blanche-Neige et de Lénine.

Son père murmura :

- Il vaudrait peut-être mieux que...

Sa mère protesta :

- Oh non.

Ils avaient prévu d'appeler leur enfant Adélaïde d'après une impératrice, sainte de surcroît, deux reines et une princesse du sang, mais devant sa ténuité un nom aussi bref que possible semble indiqué.…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Desiderio 111 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte