Magazine Régions du monde

Grand angle : palme catastrophique

Publié le 08 septembre 2008 par Fouchardphotographe @fouchardphoto

Dans le bruit des trononneuses, les forets primaires d'Indonesie disparaissent, pour laisser place a de gigantesques plantations de palmiers a huile.

Ces exploitations a faible cout et tres fort rendement permettent de produire un or jaune et visqueux, l'huile de palme. Elle est presente partout : dans la salle de bains (shampoings, savons...), la cuisine (chips, biscuits...), la gamelle du chien ou encore le carburant des voitures. Si elle dope l'economie de quelques pays asiatiques (l'Indonesie et la Malaisie fournissent 86 % de la production mondiale), l'huile de palme ravage leurs ecosystemes.

Avec le soutien de Greenpeace-UK, l'antenne britannique du mouvement de protection de l'environnement, la photographe Isabelle Alexandra Ricq a sillonne l'ile de Borneo (partagee entre le Sultanat du Brunei, l'Indonesie et la Malaisie), ou les palmiers remplacent peu a peu les forets marecageuses. Elle y a constate les degats occasionnes par cette culture. Les photos d'Isabelle Alexandra Ricq temoignent d'une deforestation a grande echelle. Pour produire cette huile, il faut un climat tropical, peu de main-d'oeuvre et beaucoup d'espace. Voila pourquoi Indonesie et Malaisie ratiboisent leurs forets pour y planter des palmiers. L'Indonesie detruit chaque annee 2millions d'hectares de forets. En cinquante ans, le pays a perdu 72 % de ses forets anciennes.

Parlant l'indonesien, circulant a loisir sur l'ile de Borneo, la photographe a recolte des informations pour le compte de Greenpeace, qui lance une campagne, en visant particulieremennt le groupe Unilever. Sur sa moto, Isabelle Alexandra Ricq est passee des pepinieres aux usines, a approche les travailleurs migrants de cette filiere, est entree dans les usines pour constater avec effroi 90, les surfaces plantees ont double en Malaisie et quintuple en Indonesie. Le Vietnam et le Cambodge se lancent a leur tour dans cette culture lucrative. Avec, a la cle, les memes consequences ecologiques.

En assechant et en brulant les zones marecageuses, les plantations rejettent de gigantesques quantites de methane et de CO2, deux des gaz a effet de serre les plus rechauffants. Ainsi, les tourbieres d'Indonesie ne representent que 0,1 % de la surface la planete mais elles contribuent a 4 % des emissions globales annuelles. Autres victimes, les grands singes. Les ecosystemes de Borneo abritent 55 000orangs-outangs, gravement menaces par la progression des plantations. Friands des jeunes pousses de palmiers, ces (c'est le sens d'orang-outang en malais) sont regulierement abattus, les petits captures et revendus au marche noir. Tout cela parce que la consommation de l'huile de palme progresse a des allures folles. En Europe, la demande augmente de 13 % par an, depuis 2000. Desormais, un produit de grande consommation sur dix contient de l'huile de palme. En 2006, 38millions de tonnes d'huile ont ete produites dans le monde, un chiffre qui devrait doubler d'ici a 2030 et tripler d'ici a 2050.

www.liberation.fr - LAURE NOUALHAT photos ISABELLE ALEXANDRA RICQ


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fouchardphotographe 26 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog