Magazine Côté Femmes

Je ne vous jette pas la pierre, Pierre

Publié le 08 septembre 2008 par Mawquise

Salut les épinards en branche!

Vous n’êtes pas sans savoir que les expériences paranormales pavent mon quotidien.

Qui d’une Pythie cinglée qui m’apprend la vie, qui d’une numérologue aussi crédible qu’une Lindsay Lohan à jeûn, qui d’une réunion chamanique; le mysticisme ne fait reculer personne dans le Boudoir.

On va au devant de l’expérience quadridimensionnelle. Un peu comme les Quadricolor de Bruno Vandelli, mais avec moins de conviction quand même.

(me dites pas que ça ne fait rire que moi, si??)

Et comme rien ne me fait peur et que je fais des fingers à Bélial, l’autre jour j’ai dit “je vais aller m’acheter des cailloux“.

(Silence navré dans l’assistance)

Des cailloux qui t’aident dans ta vie quoi! Genre “tiens, aujourd’hui je suis constipée je vais mettre un un morceau de jaspe brun dans mon sac à main et tout ira bien”. Ou “oh là là, il me faudrait une protection contre le vampirisme, si je m’achetais de la spectrolite* ou de la galaxite* tiens?”

Dans ce goût là quoi.

Bon sauf que moi en vrai j’avais aucun symptôme à soigner alors j’ai un peu choisi mes pierres en fonction de leur joliesse.

J’allais pas me taper le bottin des caillasses hein.

Donc en vrai, oui, je voulais juste claquer du blé dans un truc qui sert à rien, c’est ça.

Pas la peine de me regarder avec cet air affligé, je te dis quelque chose, moi, quand tu ramènes des boules à neige de tes vacances à St Malo?

Non, alors s’il te plaît…

Surtout que c’est vachement compliqué, cet histoire de pierre qui roule pas et qui amasse rien, il faut que le bidule te parle, qu’il me dit le monsieur de la boutique.

Je lui dis attends ça n’a aucun sens tes conneries gars, faut arrêter de sucer du kaolin un peu, qu’est ce que tu veux qu’elle me dise la pierre? Que non non, c’est pas elle que je dois prendre mais plutôt sa pote la géode d’améthyste qu’est spécialisée dans le “brouillard électromagnétique”? Merci bien les conneries, je fais pas l’amour à la Terre moi, je suis pas née à Woodstock.

Il était pas content l’illuminé, il m’a pris la main et m’a donné tout plein de pierres une à une. Il fermait les yeux et faisait des moulinet de bras super bizarres, puis il disait “non non, ça ne va pas, je ne sens rien”.

Moi si tu veux dans ces moments là je suis toujours partagée entre l’envie de rire et une pétrification presque admirative.

T’imagines que s’il faut il sent vraiment des trucs le mec, ça fout pas un peu les miquettes sans déconner?

Du coup j’ai rien dit, jusqu’à ce qu’il se mette à avoir des spasmes:

“Oui! oui, OUI!! c’est celle là, ELLE REAGIT! Il vous faut de la guidance, c’est de lapis-lazuli dont vous avez besoin!”

Moi j’avais composé le 18, tu penses, j’ai cru qu’il nous faisait de l’apoplexie le gars, vite des compresses, une bassine d’eau et une clé anglaise, y’a du rififi dans la carrière!

Mais en fait il s’est rien passé, à part que je suis ressortie de la boutique avec deux merdes dont je sais déjà plus quoi foutre.

Ceci dit, ne faisons pas la langue de pute: niveau guidance, je suis capable d’aller de chez moi au métro sans me paumer.

Même si pour un plan de Paris, j’aurais pas eu à affronter les forces occultes.

* tous les noms existent. Je ne suis pas aussi brillante


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mawquise 21 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine