Magazine

Un chroniqueur qui n’aime pas la vérité

Publié le 09 septembre 2008 par Hugo Jolly

 Sur notre site, nous avons souvent évoqué les Facal, Lévesque, Martineau et Elgrably pour montrer le manque de sérieux et de neutralité flagrant de certains “chroniqueurs” (plutot des propagandistes) de la sphère québécoise. Aujourd’hui, c’est l’article de Marco Fortier qui a retenu mon attention dans le département de la démagogie minable. En effet, il a qualifié l’intervention de Gilles Duceppe (pour une fois qu’il avait quelque chose de pertinent à dire en dénonçant l’attitude de ”droite moraliste empruntée à la droite républicaine” du PC de sir Harpeur) de “campagne de peur à saveur démagogique” et en a rajouté en lançant: “Il nous a habitués à mieux dans le passé.” Voilà déjà une réplique démagogique écrite par ce pseudo-moralisateur tout de suite après avoir traîté monsieur Duceppe de démagogue. En sachant que c’est justement LUI qui va couvrir la campagne électorale pour le JDM, je peux vous affirmer que ça va promettre (ou voler bas)…

Donc, pour cet “expert”, le gouvernement conservateur de Stephen Harper n’en est pas un d’extrême-droite. Il réfute même le fait selon lequel Harper est un cowboy qui n’a rien à foutre de la culture (même MARTINEAU a reconnu ça) en le balayant tout simplement du revers de la main. Je vous rappelle qu’il a souvent, par le passé, qualifié Harper de “fin stratège politique” même lorsqu’il n’y avait rien de vraiment extraordinaire et qu’il le défend encore aujourd’hui en martelant sa désinformation. Et c’est LUI qui va couvrir les élections!?! Me semble pas que cette job est censée être exercée par un journaliste NEUTRE aux dernières nouvelles?? En tout cas, ce type n’est ni neutre, ni même un journaliste tout court, c’est moi qui vous l’assure! Vraiment, la pertinence INFORMATIVE du JDM ne s’améliore pas, mais alors là pas du tout! Pour dire la vérité, elle cale d’évènement en évènement.

Aussi, tant qu’à y être, je vais vous énumérer quelques positions de ce “politicologue” qui posent un certain problème quant à sa prétention de neutralité: Pour lui, il est faux de dire que les conservateurs sont déconnectés des valeurs canadiennes (encore plus celles du Québec) et qu’ils ne servent que les intérêts des pétrolières et de la bourgeoisie. Il est faux de dire que Harper est la version canadienne de George W. Bush. Il est faux de dire que Harper et sa gang supportent un dictateur issu d’un coup-d’état (Karzaï) en Afghanistan et a participé à une tentative de coup-d’état en Palestine, action qui a provoqué le chaos dans les territoires palestiniens. Il serait aussi “exagéré” de dire que le “gouvernement” Harper a même devancé celui de Bush dans sa coupure immédiate de l’aide humanitaire à la Palestine à cause de l’élection démocratique du Hamas (que je ne supporte pas, mais qui a quand même été élu à 80% par le peuple palestinien au terme de l’élection la plus transparente de l’histoire du Moyen-Orient, selon l’UE et l’ONU, qui ont quand même fermé le robinet après avoir reçu les ordres de la maison blanche) et l’a ensuite réactivé, mais uniquement pour le “gouvernement” non élu de Mamhoud Abbas (Fatah). Il est aussi injurieux de dire que Stephen Harper se fichait totalement des civils libanais en 2006. Bref, il est faux de dire que Harper est un idéologue de droite et que son parti prône exactement les mêmes “valeurs” familiales que le parti républicain obscurantiste. Tout celà est vrai et évident pour beaucoup de monde, mais pas pour ce pseudo-expert politique…

J’ai aussi une anecdote sur lui: À l’été 2007, il est parti faire un voyage en Israël, plus précisément à Jérusalem et Tel-Aviv. Voici ce qu’il avait retenu de cette expérience, telle que décrite sur son blogue: “La capacité de récupération de la société israélienne est tout simplement incroyable. Il y a eu une guerre pas plus tard que l’année dernière, et les gens discutent sur les terasses et vivent leurs vies comme si de rien n’était. Il n’y a même plus la moindre trace des bombardements du Hezbollah. La cicatrisation a été rapide. Quand je pense qu’au Liban et en Palestine, la vie n’est toujours pas revenue à la normale…” lol. Je rappellerai à tout le monde que, durant cette guerre (ou plutot “agression et violation de l’état souverain du Liban” par les forces israéliennes), Jérusalem et Tel-Aviv n’ont jamais reçu le moindre obus. Seule Haifa avait reçu quelques roquettes, mais la plupart des citoyens ont eu droit à des vacances toutes payées (par un milliardaire juif russe du pétrole) sur des plages plus aux sud. La grande majorité des morts israéliens ont été des soldats. Quant au Liban, sa moitié sud a été ravagée par les bombardements israéliens illégaux (ils visaient des endroits comme: des centrales électriques, des ponts et des routes, des stations de distributions d’eau, des maisons, des blocs à appartements, l’aéroport international de Beyrouth, n’importe quel véhicule en marche, etc.etc.), des centaines de milliers de personnes ont été forcées à un exode temporaire dans des conditions misérables et 1100 civils ont été tués. Quant à la Palestine, elle était toujours agressée par les troupes de Tsahal au moment même de sa visite. La comparaison avec des villes épargnées était tout simplement ridicule.

Sur une autre note, le bilan des conservateurs: Des promesses non tenues et une catastrophe pour l’économie et l’environnement, sans parler du fait que la réputation du Canada à l’échelle internationale a été complètement démolie par la politique étrangère belliqueuse du gouvernement Harper, grand allié idéologique de l’administration Bush. En résumé, ça ressemble à un gros ballon qui semble “rempli”, mais qui n’a que de l’air à l’intérieur. Du vent! Pffff!

Voici deux exemples décrits par le “World Socialist Web Site” de nos liens amis:

http://www.wsws.org/francais/News/2008/sep08/banq-s06.shtml

http://www.wsws.org/francais/News/2008/sep08/elec-s06.shtml

Bonne lecture à tous, en apprenant que le gouvernement conservateur n’en est même pas un d’économie. C’est le “gouvernement” d’une poignée de parasites des grandes corporations criminelles et il se fiche bien des autres. Dommage que l’ignorant “expert” de la politique du JDM le supporte aveuglément. Une fois de plus, les lecteurs du JDM auront droit à une lecture défficiente et biaisée de l’information.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hugo Jolly 383 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte