Magazine Côté Femmes

PaP Paris : Rencontre avec Jérôme Dreyfuss

Publié le 09 septembre 2008 par Cecile Berthelon @walinette

Tout d'abord je me dois de remercier ModePass pour son invitation à me rendre au salon Prêt à Porter Paris. Salon qui n'était plus une première pour moi vu que je m'étais rendue la veille au Who's Next, mais qui avait tout de même encore des relents de "c'est marrant de découvrir un milieu inconnu et l'envers du décors".

En toute bonne élève que je suis, j'avais donc préalablement établi une petite liste des créateurs présents au salon que je me devais ABSOLUMENT de rencontrer.
Je ne vous apprends rien en disant que dans le panthéon de la blogofille, si Chie Mihara est la déesse des chaussures, le dieu du sac à main n'est ni plus ni moins que Jérôme Dreyfuss. Rares sont les créateurs qui ont pu bénéficier d'un buzz d'une telle ampleur sur notre média.

C'est donc sans hésitation que je me suis rendue droit au stand BX82 et non sans surprise que j'y ai rencontré le maître en personne. Un look d'éternel ado mâtiné d'un chouilla de Michel Berger, et au delà de tout ça : très disponible.

Et quand je dis très disponible, nous n'avons pas dû passer loin de la demie heure à papoter. Comme je suis blogueuse (et non journaliste, les concernés apprécieront) : je vis le moment sans carnet de notes ou micro. Voici donc pêle-mêle ce qui m'est resté de cet entretien :

- tout d'abord un sneak peek de la collection de l'été prochain : du nubuck (dont un bleu klein hyper lumineux), du python, une très jolie couleur vert d'eau en cuir (plus doux que le vert de l'été dernier), des Billy, Tom et Twee reconduits et de nouveaux modèles dont certains avec des franges. Pas de photo en gros plan, il a été récurrent dans ce salon que les créateurs craignent beaucoup la contre-façon.
- Contre-façon justement. Cela m'avait échappé, mais il paraît que les sacs Dreyfuss commencent à être contrefaits (en même temps, dans mon coin, avant d'en voir un authentique...) : de la contre-façon type Made in China, mais également de "très fortes inspirations" par des chaînes ou marques ayant pignon sur rue. Jérôme me disait en voir 2-3 par semaine minimum. C'est d'ailleurs à ce moment là que déboula une visiteuse arborant une copie parfaite d'un Robert en blanc. Echantillon qui s'est avérée avoir été commandé par un grand magasin parisien et finalement refusé pour être vendu au personnel...
De la même manière, une créatrice hypra connue outre-atlantique et faisant partie du non moins connu plus grand groupe de luxe mondial, ne s'était pas gênée pour proposer une copie quasi à l'identique du modèle Aldo. Alors si d'habitude il est assez aisé de porter plainte du tribunal de commerce, dans ce cas présent il valait mieux pisser dans un violon...

- Le sieur Dreyfuss vit la mode en dilettante : la passion du travail bien fait, de la création, voilà ce qui l'anime. Il se fout des tendances et suit son instinct. Et si il a commencé par la couture et a réussi à habiller des monuments comme Madonna, le star system l'a vite gonflé (ça et le fait que les monuments en question ont tendance à ne pas payer les créateurs)

- De la même manière, il avoue ne lire aucun magazine, gangrénés tous qu'ils sont par les relations avec les annonceurs et avoue être fasciné par les blogs. Le travail que ça représente et la fraicheur qui s'en dégage. Et il reconnait en effet avoir la chance de bénéficier d'un buzz plus que positif sur ceux-ci...

- Quelques news concernant le online justement : fini la collaboration avec Rushcollection et la possibilité d'acheter en ligne. Il semblerait que le site ne réponde plus véritablement à l'idée de luxe et de qualité de la marque. En revanche il reste tout à fait possible aux non parisiennes de commander via téléphone directement à la boutique (01 43 54 70 93).
Web toujours : une refonte du site Jerome Dreyfuss est en cours et devrait nous permettre de mieux appréhender les modèles (autrement dit, les photos seront plus parlantes que les gros plans habituels pour celles qui connaissent...)

- Concernant les ventes presse, que beaucoup attendent avec impatience : mauvaise nouvelle. Le stock étant quasi inexistant, il n'y en a plus aucune de prévue...

- Une dernière chose : les rééditions en série limitée (Robert, René...) dont je vous parlais devraient apparaître dans la boutique de la rue Jacob autour du 22 septembre ;-)

Goodie Bag : et puisqu'on parle de sacs à main, vous retrouverez une petite sélection dans le vide-dressing ;-)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Paris...Paris

    Quelques photos de ma journée à Paris (avec Erika) que du beau !!! ça fait plaisir de revoir la bonne vieille tour Eiffel et tous les autres... ça faisait bien... Lire la suite

    Par  Hollygirl
    CÔTÉ FEMMES
  • Rencontre intergénérationnelle

    Mercredi 04 juin, toujours dans le cadre de leur projet, des enfants de l'accueil de loisirs du hamelet sont allés passer un après-midi à la maison de retraite... Lire la suite

    Par  Nanoblogmaster
    CÔTÉ FEMMES, ENFANTS
  • Rencontre(s)

    Je commencerais ce billet avec cette citation d'Henri Le Saux, trouvée sur Even.fr : "Le soleil ne se lève que pour celui qui va à sa rencontre. Lire la suite

    Par  Umjpj Et Umjpop
    ASIE, CÔTÉ FEMMES, CULTURE, RÉGIONS DU MONDE, RENCONTRE, VOYAGES
  • Les séries limitées Jérôme Dreyfuss

    C'est Clémentine je crois qui me posait la question...Et bien je viens de recevoir ce courrier ce matin même : Les rééditions en série limitée (Robert, René... Lire la suite

    Par  Cecile Berthelon
    CÔTÉ FEMMES
  • TDMH : Le Twee, de Jérôme Dreyfuss

    Après le Billy, voici le deuxième grand classique de l'ami Jérôme : le Twee. Qui a la particularité de se porter en bandoulière. Lire la suite

    Par  Cecile Berthelon
    ACCESSOIRES , CONSO, CÔTÉ FEMMES
  • Rencontre à Paris

    Suite à notre rencontre amicale à Montréal et à divers commentaires de Français désolés de ne pouvoir se joindre à nous, Eric propose d'organiser un dîner... Lire la suite

    Par  Do22
    BIEN-ÊTRE, CÔTÉ FEMMES, PSYCHO
  • Rencontre

    Si vous êtes Franc-Comtois, vous les connaissez certainement. Avant tout ce sont deux musiciens et chanteurs qui animent la plus part des grandes soirées de la... Lire la suite

    Par  Michel Berreur
    A CLASSER

LES COMMENTAIRES (1)

Par Zabou
posté le 19 novembre à 16:53
Signaler un abus

Bonjour, étant une fan assidu de Jéjé, je suis de très toute ses créations. le site web à réouvert ! Mes hommes à mois sont: Billy (agneau lisse en M), René (en chèvre noir), Le Twee (agneau grainé noir), Yodi (agneau grainé noir) et le dernier Boris (agneau lisse noir). Juste pour vous dire, si vous hésitez à acheter un sac Jéjé, franchement n'hésitez plus, certe le prix est élevé, mais c de la qualité, je le certifie. ils vous feront des années !

A propos de l’auteur


Cecile Berthelon 711 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte