Magazine

Vas-y chauffeur, sans les mains !

Publié le 09 septembre 2008 par Jpsforever

Seriez-vous rassurés de prendre un bus dans lequel le chauffeur tiendrait un café dans une main et un donuts dans l’autre ? Non ? Et pourtant, c’est ce que devraient vivre prochaine des usagers californiens des transports en commun. Des chercheurs de l’université de Berkeley ont fait rouler sur un mile, un bus dont le pilotage est automatisé.  Le chauffeur en était réduit à la fonction de freiner et d’accélérer.

Comment cela fonctionne ? La route a été truffée de capteurs magnétiques. Les capteurs placés dans le bus mesurent la pression magnétique émise par les aimants sur la route, ce qui détermine la position du bus et donc la direction à prendre. L’intérêt de la chose ? Ce système permet au bus d’accoster les stations avec une précision de l’ordre du centimètre. Le gain de temps sur un trajet peut être considérable et cela évite de descendre une passerelle pour les handicapés le cas échéant.

L’optimisation des transports en commun devrait s’améliorer avec de telles technologies qui ont comme autre avantage un coût 3 à 8 fois moindre qu’un projet “ferré”. Cette technologie était déjà utilisée dans le monde agricole et dans l’industrie. Ce bus est un premier pas vers des applications grand-publics. Alors chauffeur, sans les mains ?

Sources : L’Atelier, Berkeley


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jpsforever 92 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte