Magazine Caricatures

Questions oratoires

Publié le 09 septembre 2008 par Jacques Chirac

XBMes Chers Compatriotes,

Je pense que - tout comme moi - vous avez vu Xavier Bertrand dans vos étranges lucarnes. Dieu que ce garçon est agaçant ! Une tête de premier de la classe catégorie porcelets, une mise en plis fixée à l'Araldite, un costume qui le boudine et une bouche en chemin d'oeuf. Mais le plus pénible, c'est sa façon de parler : il emploie le ton qu'on prend d'ordinaire pour expliquer la physique quantique à un enfant de cinq ans légèrement attardé. "Tu vois mon petit bonhomme, la physique quantique, inventée par Max Planck, s'intéresse à l'infiniment petit, qu'il soit Président de la République ou pas...". Eh bien XB, c'est pareil ! "Tu vois mon petit abruti de journaliste, tu n'as pas compris le RSA, alors je vais te l'expliquer...".

Et en plus, tel Pathé Maconnerie Marconi (la voix de son mètre soixante), il a piqué les tics de langage de Nicolas le Médiatique. Il appelle son interviewer par son prénom et son nom douze fois par minute et il utilise des questions oratoires : "Qu'est-ce que c'est que le RSA, Laurence Ferrari ? Eh bien je vais vous le dire, Laurence Ferrari. Le RSA, Laurence Ferrari, c'est...". Donc, il fait les questions et les réponses. Ah, on est loin de la maïeutique Socratique qui permet d'accoucher en douceur l'âme de l'interlocuteur et donc de le valoriser.

Évidemment la technique Sarkozo-Bertrandienne est plus sûre : on maîtrise les questions et les réponses, donc pas de mauvaise surprise. D'autre part le ton "t'as-vu-comme-t'es niais" permet de passer pour un cador expert, même si on a soi-même une tête à avoir bu l'eau des nouilles. Bien entendu, les "experts" nous avaient prédit qu'en l'an 2000 nous serions tous habillés comme Monsieur Spock et que nous nous nourririons de pilules et d'aliments en tube. Mais qui s'en souvient à l'heure où la télé recouvre d'un voile d'oubli les déclarations de la veille.

Je suis sûr qu'au prochain passage de Xaviounet vous le regarderez d'un autre oeil...

Bien à vous,

Jacques


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jacques Chirac 106 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte