Magazine

Mythologies modernes

Publié le 09 septembre 2008 par Emmanuel

Il y a des mythes qui perdurent sur l’Internet. L’un des plus amusants est de croire que l’interactivité et le caractère participatif du web 2.0 auraient permis l’émergence de nouvelles formes d’expression littéraires. c’est le cas du twitting, ou micro-blogging. Cette formule qui consiste à exprimer en peu de mots ses propres faits et gestes ou son humeur est de plus en plus répandue, avec des outils de plus en plus perfectionnés. Cette forme de blogging est d’autant plus prisée et encouragée qu’elle peut s’avérer lucrative pour nombre d’opérateurs de télécommunications : téléphonie mobile, internet mobile, … Il est en effet assez facile et tentant de transmettre ses humeurs ou ses actes par téléphone cellulaire ou EEEPC, moyennant abonnement, à ses réseaux sociaux comme on le faisait avec les SMS destinés aux cercles de proches.

La bloggueuse Nahimage, perspicace, ne croyait pas si bien dire en prenant le contrepied de ce mouvement par une parodie de la chanson de Claude François, “Comme d’habitude”. L’Internet n’a rien inventé. Le “micro-blogging” est l’expression parcellaire d’une littérature bien fournie et dont l’une des plus intéressantes est celle du journal de l’ethnographe. Nombreux sont ces hommes et ces femmes à être partis découvrir leurs terrains de recherches (fieldworks en anglais) dans des contrées plus ou moins exotiques, avec des objectifs scientifiques plus ou moins bien identifiés. Le journal s’avérait être pour eux, dans une minutie extrême, comme le moyen de ne pas perdre une once de leurs observations tout autant que le moyen de formaliser leurs perceptions, leurs ressentis, et de garder un oeil sur l’évolution de leur psychisme. Ceci dans des contextes parfois difficiles ou exigeants, soumettant le moral de l’explorateur moderne à rude épreuve.

Je ponctuerai désormais occasionnellement Palimpsestes des écrits de ces femmes et de ces hommes, derniers avatars de la colonisation ou simples observateurs de la modernité de l’Occident. De l’Amazonie à la Nouvelle Guinée, du bocage normand aux avenues parisiennes.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Emmanuel 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog