Magazine

Yo.

Publié le 09 septembre 2008 par Memaliah
"Un petit pelotage pour l'Homme, un cul grandiose pour l'humanité"
J'aime le Nutella, être en voiture quand il pleut, la vanille, retrouver un disque égaré, les melons à la cuillère, les danettes, me souvenir des voix d'antan, le cynisme, Dr [H]ouse, vanner les gens, faire semblant d'être sérieuse, écrire des choses insensées, parler comme dans les films, me plaindre, découvrir une nouvelle chanson et la passer en boucle toute une semaine, j'aime gagner et dire que ça m'est égale, faire comme si je n'étais pas rancunière et jouer celle qui prend sur soi, regarder autour de moi et sourire aux vieux et aux moches, les Asiatiques, dire que j'écoute de tout mais critiquer intérieurement ce qui ose faire du mal à la musique, être froide avec les gens que j'aime quand je m'ennuie profondément, cerner les gens, me dire que tout va bien, que tout allait bien, que tout ira bien. J'aime me sentir différente, être silencieuse pour faire ressortir le mystère et rire haut et fort de l'absurdité de certains, commencer un régime chaque matin et le détruire avec ma paresse, sous-estimer la populasse en sachant trés bien que je n'vaux pas mieux, faire comme tout le monde et faire comme personne. J'aime être celle que j'aurais dû être. MAIS. J'aime pas quand on découvre mes faiblesses, la pression, le par-coeur, mon nez, mes lèvres, mon visage, mes jambes, ma jalousie bien trop imposante, ma haine des autres, la nouvelle tête de Lauryn Hill , le nouveau son de Chiens de Paille, les asticots, les abeilles, les quiproquos, l'humour caca/pipi de deux heures, déménager, Evreux, les gens en général, quand il en manque à l'appel, mon crayon qui coule, mon eye-liner qui foire, les jolies filles, mon bureau à l'heure actuelle, le froid, attendre. J'aime pas qu'on me contredise, avoir tort et ne pas savoir quoi dire, pleurer pour un rien, pleurer pour un tout, ma boîte-aux-lettres vides, ne pas avoir le choix, j'aime pas avoir le choix non plus, être indécise, ne pas savoir quoi répondre, parler à des gens en la présence de mes parents, et surtout, la feuille qui n'veut pas se noircir.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Memaliah 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog