Magazine Beauté

Eye-liner et botte secrète

Publié le 09 septembre 2008 par Mawquise

Hé toi!

Oui, toi là-bas, qui n’a de la fille que la lettre F imprimée sur l’acte de naissance.

Toi qui as toujours cru qu’il fallait un bac + 7 pour mettre de l’eye-liner, et qui se cantonne donc au mascara dans le meilleur des cas, voire à rien pour les causes perdues.

Vise un peu le cliché:

Tu es jalouse, je le sais bien. Car ce trait est parfait.

Oui, il l’est.

Les sourcils sont en free-style, mais attends un peu avant de faire ta maligne, que je suis sur le point de te révéler du tip beauté que “certaines blogueuses”, dans leur immense connaissance en la matière, jamais elles y auraient pensé.

Parce que bien sûr, rayon emmerdement féminin, l’eye-liner est en bonne place. Les cils font chier, la main tremble, le pinceau ne va jamais, c’est trop liquide…bref, y’a de quoi adopter le port de la cagoule de façon définitive.

Que nenni chères femelles, la feinte est possible!

Et j’en abuse, même si je suis passée pro dans l’application d’eye-liner, et c’est pas Amy Winehouse qui me contredira.

Je lui ai tout appris.

C’est mon petit scarabée à moi, Amy. Toutes les deux, on a fait amy-amy.

Donc disais-je, de la feinte peinturluresque.

Même technique que l’eye-liner classique MAIS, on change les outils.

On prend un pinceau large, plat, et biseauté.

Ah bah oui c’est technique m’enfin bon, on est pas des amateurs ici, on s’attend à ce que le lectorat fasse ses devoirs et qu’il vienne pas perturber la classe avec des “Maîtresse, j’ai oublié mon pinceau, je fais comment?” voire PIRE “Maîtresse, j’en sais foutre rien de ce que c’est que vot’ pinceau là, pis j’en ai rien à battre aussi“.

Auriez-vous oublié que dans le Boudoir, personne n’a le droit d’émettre un avis personnel?

Le pinceau, pour les gens qui, en suivant des cours de développement personnel ont découvert qu’ils étaient plus “visuels” qu’”auditifs”, c’est ça:

Sephora. Pour les copieuses.

Und, pour la couleur, puisque bien sûr, ça n’aurait aucun sens d’appliquer un pinceau sans rien dessus, ça n’aurait aucun effet, Elsa, as-tu perdu l’entendement? Pour la couleur, on achète un fard à paupière noir MAT. Très important. A moins qu’on veuille ressembler à un trav’.

Là je ne peux pas vous aider, c’est un marque qui ne se vend que chez Sa Majesté la Reine. Ceci dit, on est pas obligées de prendre du noir. Ca marche avec tout.

“Sans blaaague?”

“Si, je te jure. Dingue

La technique est simple, mais je vous la fais quand même, je suis sûre que certaines seraient capable de tout saloper le boulot.

On caresse doucement l’ombre à paupière avec la tranche du pinceau. Pas avec le plat. Sinon vous allez vous en foutre partout sauf là où il faut.

Et on applique au plus près des cils, pour que ça reste naturel. L’avantage étant que l’ombre à paupière est beaucoup plus facile à doser, et que ça limite les dégâts.

Il est chiant ce billet, en vrai.

Ah bah oui, mais faut souffrir.

Pour être belle.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mawquise 21 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte