Magazine Football

Balthazar : « C'était les bleus ou une boîte de 9 ! »

Publié le 09 septembre 2008 par Benjphil

coq50437sqInterview fiction : Au bras de son maître Clément d'Antibes, Balthazar suit tous les matches de l'équipe de France, à domicile comme à l'extérieur (stade de France compris). Rencontre incroyable avec un phénomène de foire.
Rigolons : Balthazar, merci de nous recevoir, votre temps doit être précieux...
Balthazar : Comme tout people je l'admets. Après vous, j'ai un shooting photo pour père dodu...
Vous serez au Stade de France mercredi soir pour France – Serbie ?
Pour tout vous dire, j'aurais préféré aller à ce rendez-vous galant que m'a proposé une charmante petite poulette du sud de la France. L'idée était de l'aider à couver ses oeuf, mais moi je préférai lui voler dans les plumes... 

Qu'est-ce qui vous a amené de la basse court au stade de France ?

Je ne sais pas trop. Mais le Stade de France a un faux air de basse court, il y a tout de même de sacré animaux.

Que voulez-vous dire par là ?

Bah au Ernst Happel stadion j'ai vu de gens qui ressemblaient davantage à des orang-outans, et puis la plupart des supporters français avaient la mine déconfite de bouviers bernois abandonnés sur le bord de la route un week-end de juillet...

Comment cela se passe-t-il lors des déplacements hors de France ?

Je voyage en première classe dans la soute des avions. Le seul vrai problème est lorsque je sors de l'espace Schengen, il y a des zones de quarantaine comme en Angleterre. Mais on y a fait de belles rencontres... Il y a eu cette idylle avec une belette norvégienne...

Clément d'Antibes n'a-t-il jamais eu de doute à votre égard ? Après l'Euro par exemple ?

Si bien sûr ! Rien que dimanche, il a failli me bouffer en rentrant d'Autriche ! Alors il a fallu le convaincre que s'il m'avait sorti de la ferme ce n'était pas pour me bouffer après temps de souvenirs en commun. Moi je mets ça sur le compte de la gastro. Dire que dans ma jeunesse j'étais certainement promis à finir en boîte de 9...

footix
"Footix ? Il allait devenir un boulet, vous le savez bien ! "

Mais vous n'auriez pas aimé supporter une autre équipe ? On ne sait même pas si vous êtes un coq Français !
Ne le répétez pas mais je suis Belge, je le sens dans mes plumes ! Alors le choix est vite fait. Et puis comme je vous disais, c'était les Bleus ou une boîte de 9.
À l'époque on a beaucoup parlé de votre relation mouvementée avec Footix, la mascotte de France 98. La presse a été rude avec vous ?
La presse m'a trainé dans la boue, mais je n'ai fait que défendre mes intérêts et ceux des vrais supporters des Bleus ! Je suis le seul coq authentique supporter de l'équipe de France ! Et lui, il s'amène comme ça sur l'épaule de Platini, se plante là et revendique tout ce que j'ai accompli. J'ai pété les plombs, mais qui ne l'aurai pas fait à ma place ?

Pourtant le coq est le seul animal qui chante les deux pieds dans la merde ?!

C'est une blague Belge et je la connaissais. Mais là, c'était plus bas que ça alors il fallait réagir. Parce que je pouvais y laisser des plumes.

Le temps a rendu son verdict, on n'a plus de nouvelles de Footix depuis le 13 juillet 2008.

Cela fait plus de dix ans, il y a prescription... Dans l'euphorie de la victoire en 1998, j'était un peu bourré et avec le bus de l'équipe de France, j'ai fait une petite erreur d'appréciation. Mais encore aujourd'hui je suis sur que ça passait...
Vous avez écrasé Footix ?!
C'est un accident ! De toute façon est-ce que quelqu'un l'a réclamé ? Non ! Alors j'ai rendu service à tout le monde. Au fil des mois, il allait devenir un boulet vous le savez bien...

Quelle est votre avis sur l'équipe de France d'aujourd'hui ?

Aussi prometteurs soient-ils les louveteaux d'une meute doivent être dirigé par un mâle dominant, un chef de clan. Je ne vois pas qui c'est l'instant. Thierry Henry a le charisme d'une huitre et Patrick Vieira semble avoir été assemblé, comme Willy Sagnol d'ailleurs, en Corée du Nord...

La presse a parlé de faiblesse psychologique également ?

Mais c'est totalement vrai ! À Vienne, j'ai vu dans le regard des joueurs des yeux de biches et de lapins pris dans les phares. Mes compétences en football sont limitées, mais dans la basse court, celui qui veut marquer son territoire fait pipi partout sur les grillages et a des yeux de prédateur.

Est-ce la faute de Raymond Domenech ?

Il est le chef du poulailler, forcément qu'il a une part de responsabilité. Mais je crois que les fermiers n'ont pas compris que le vieux coq ne faisait plus autorité. De l'autre côté je comprend, la famille Ingalls préfère gambader dans la verte prairie plutôt que semer et récolter les fruits de son labeur. C'est que l'hiver sera rude mon petit monsieur...
Un pronostic pour le match contre la Serbie ?
Au delà des luttes de pouvoirs, j'aimerai bien visiter l'Afrique du Sud avant que l'arthrite ne ravage mon vieux corps. Alors j'espère une victoire malgré tout.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Benjphil 176 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines