Magazine En France

Les Français marchent dans la crotte de chien

Publié le 09 septembre 2008 par Raymond Viger

Avez-vous déjà observé les Français marcher dans les rues québécoises?

Ne les avez-vous

625599_12706370
pas trouvé arrogants, fiers de leur personne?

Cette tête hautement perchée sur leur cou ne vous as t’elle pas irrité? Sont-ils si contents de leur menton?

Je rédige ce modeste billet pour mettre un terme à ces interrogations justifiées et éviter qu’un jour un Québécois ne craque et finisse par violemment apostropher son voisin maudit Français d’une tirade du style : ‘’Dégéne toi, ce n’est pas en regardant en haut qu’on atteint des sommets’’ (ce à quoi je serai tenté de répondre : ‘’Peut être que si un peu quand même’’, mais c’est un autre sujet).

Une fois que vous aurez lu l’explication qui suit, vous comprendrez, je l’espère, que ce comportement ne traduit en aucun cas un sentiment de supériorité ou une fierté quelconque. Si les Français marchent ainsi, la tête levée, dans vos rues, c’est que le Québec est pour beaucoup le premier endroit ou ils peuvent agir de la sorte sans risquer une glissade ridicule sur une défection canine. En effet, les rues

565748_12465500
québécoises sont d’une propreté éclatante comparées aux rues françaises. Ce phénomène s’explique par une valeur qui nous fait cruellement défaut outre-Atlantique : le civisme. Voir quelqu’un en France se baisser pour ramasser la crotte de son chien est quelque chose d’assez rare et mérite même des applaudissements.

Les superstitions sont elles aussi entrées dans la partie. Pour se consoler des fréquentes glissades et odeurs persistantes inhérentes à ces défections, les Français ont adopté ce slogan :’’ Si tu marches dedans du pied gauche ça porte bonheur!’’. Ravi de le savoir mais cela ne sent pas meilleur pour autant…

La municipalité de Paris ne s’est pas contentée de cette petite superstition. Pour essayer d’enrayer le phénomène elle a mis sur pied une brigade chargée de traquer  les incivilités. Ces messieurs sont donc chargés, entre autre, de guetter les chihuahuas penda

733871_37628473
nt la grosse commission et d’amender leur propriétaire en cas de non-ramassage. Autant vous dire que ces agents municipaux ne chôment pas.

Alors s’il vous plaît, la prochaine fois que vous croisez un de mes compatriotes à l’air fier, rappelez-vous qu’il ressent juste un sentiment de légèreté et que c’est votre civisme qui l’a entrainé. Ce Français vous remercie, souriez lui.

Benjamin



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Raymond Viger 488 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte