Magazine High tech

[Ciné] Le choix de Pras (3éme partie) : Les films cultes SF et les jeux vidéos.

Publié le 10 septembre 2008 par Praska

Après une première partie sur mes coup de cœur,, une autre sur les daubes, voilà la partie sur les cultes de Science fiction !

Le choix a été dur, très dur, mais j'ai essayer de parler des films qui ont marqué mon adolescence. Donc ne soyez pas étonné d'y retrouver des "vieux films". Commençons fort avec :

Dune

dune.jpg
Ça c'est du classique non ? Dune est sortit en 1985 ( en France) et réalisé par monsieur Lynch. Je me rappel encore les frissons lorsque j'ai vu mon premier ver des sables. Le monde de Herbert était plutôt bien rendu, les Atréides fières, les Harkonnens démentielles et un Sting que je découvrais pour la première fois ( oui je l'ai vu comme acteur avant de le connaître comme chanteur).

Si vous n'avez pas peur de vous plonger dans un monde désertiques, ce film est pour vous ! Mais j'avoue qu'il est très dur d'accès, Lynch lui même renie ce film mais bizarrement pour moi il est culte, comme quoi ! Un remake est en préparation, qui vivra verra.

A savoir : Les jeux dune 1 et dune 2 sont des jeux qui m'ont complètement bluffés ! ( rejouable sur Abandonware ! )

Blade runner

blade_runner_fondo.jpg

Où le futur que je veux !

Moi je veux un futur comme ça, mêlant robot,androîde, cuisine asiatique, gratte ciel et égout à ciel ouvert. Oui c'est pas un joli , mais c'est celui que je préfère . C'est un peu comme bangkok ce monde : moite et hightech . Pour revenir au film, ce qui est extraordinaire, c'est l'ambiance crée par Ridley Scott, on se sent ailleurs pendant 2 h.

Les différents montages de ce film ( six versions ), donne de quoi nourrir les fanboys les plus extrêmes. Certains montage vont jusqu'à remettre en cause le caractère humain de Deckard.

Blade runner est le film de science fiction pour fan , les différents montages, l'ambiguïté du script, l'ambiance complètement glauque et le sublime Harrison Ford ; sont autant d'élément pour le définir comme film SF de référence.

A savoir : Le jeu lui m'avait complétement rendu fou, en volant ma vie , à ce jour je n'ai toujours pas vu toutes les fins possibles !

Soleil Vert

soleilvert.jpg

Mon premier choc cinématographique, ma première droite d'un vieux film. C'était la première fois qu'un vieux film me faisait vibrer ! "Dans un monde sans ressources naturelles, les hommes essaient de survivre dans un semblant de société", prometteur non ?

C'est le genre de film qui reste dans votre tête ad vitam eternam, j'analyse chaque film de sf ou livre avec comme référence ce film ( pour une fois le roman ,de Harry Harrison, est moins poignant) .

Le secret du soleil vert est un des meilleurs moment de ma culture cinématographique. Peu connu en France,ce film est une institution outre-atlantiques.

A savoir : Dans le film on voit le "premier' jeux vidéo "Computer Space" conçu en 1971

Total Recall

total_recall_large_03.jpg

Rigolez pas ! Ce film est culte ! Tiré d'une nouvelle de Philippe K. Dick ( We can remember it for you wholesale). mais avec des affluences typiquement geek ( la serviette sur la tête, les trois seins ( tiré de Le Guide du Routard Galactique)).

Total recall est le meilleur film de Californicator, le mieux réalisé, le plus ironique, le plus second degré, le plus "geek" même !

Ce film garde une place particulière, celui d'une film de SF au second degré avec plein d'action. Je l'ai revu en Blu-ray récemment et la magie marche toujours ! Les dialogues des années 80 sont vraiment hallucinant " Tu n'es pas toi , tu es moi!"

A savoir : Le jeu sur Nes est une grosse merde ! , le début des jeux à licences pourries?

Voilà c'est les 4 films qu'il vous faut voir absolument . La 4 éme partie sera portée sur les gores au second degré !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Praska 1024 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine