Magazine

Atteindre son plus bas niveau

Publié le 07 septembre 2008 par Do22 @DominiqueJeann
Alerte énergie de Karen Bishop, 4 septembre 2008
Bonjour !
Marée basse. Les énergies sont tranquilles. Rien. Si quelque mouvement c'est très peu. Calme, vide, tristesse peut-être, batteries à plat, sensation d'être vidé, épuisé, envie de pleurer, peut-être désespoir, et aussi se demander où diable nous pouvons bien être en ce moment.
Pour ceux qui sont extrêmement sensibles, ou engagés davantage que la majorité, le scénario ci-dessus peut s'appliquer. Pour les autres, vous remarquez peut-être que les choses se dessèchent, sont au plus bas, finissent, sans l'ombre d'une future connexion en vue. L'autre jour, je me suis retrouvée à court de graines pour les oiseaux. La boutique le plus proche est à une heure d'ici et je n'avais plus rien non plus dans mes placards. Je me demande si les oiseaux ressentent la même chose que moi. Voir pendre les mangeoires presque vides, sans aucun oiseau alentour, ressemblait à l'état des énergies ces derniers temps.
Si vous êtes déjà en grande partie hors du courant conventionnel, vous pouvez sentir ces énergies rien qu'en allant et venant tout au long de la journée. Si vous êtes davantage dans le courant conventionnel, vous connaissez peut-être une baisse substantielle dans vos affaires, vous en êtes peut-être à votre dernier sou, ou vous vous sentez peut-être seul, déconnecté, et comme invisible. Les énergies peuvent sembler mortes, à plat et quasi inexistantes. Vous essayez peut-être de vous remonter et de vous réjouir, et puis vous retombez aussi plat qu'une crêpe.
Bon, devinez quoi ? Comme toujours tout est dans un ordre divin parfait. Très fréquemment, nous avons ces impressions et ces expériences juste avant un saut énergétique. Plus longtemps les énergies sont retirées, plus puissante et substantielle sera la vague énergétique suivante. Nous avons besoin de nous reposer et de nous ré-aligner avant l'arrivée de la prochaine grande tornade énergétique.
Et pendant cette grande accalmie, nous sommes encore préparés. Nous sommes en train de nous connecter à des énergies plus profondes et plus puissantes afin d'être prêts et au point pour servir la planète lorsque reviendront les énergies de manifestation rapide. Cette préparation et cette nouvelle connexion peuvent varier d'un individu à l'autre. Pour moi, ce fut comme si l'on m'avait fait sortir brutalement de mes rails, d'où sévères nausées, puis essorage[1], vertiges et davantage de nausées sévères (essorage de la Merkabah qui me connecte à mon corps de lumière ou dimension supérieure), et aussi besoin de manger toutes les heures avec un appétit vorace. Lorsque nous sommes en re-structuration intérieure, nous avons besoin d'une grande quantité de carburant ! Cela n'a duré que quelques jours, Dieu merci, car j'en avais tellement assez de manger !
Pour d'autres, se connecter à un niveau supérieur et plus profond peut amener à voir des lumières, à s'ouvrir à une énergie supérieure, à remarquer des répétitions de chiffres, à se sentir pris d'étourdissements, dans les vapes et affaibli, ou encore à vouloir pleurer toutes les larmes de notre corps sans raison apparente. Nous pouvons même penser que nous sommes dépressifs. Si nous essayons de sauter à nouveau dans nos vieux rails ou dans le va-et-vient des choses, notre soi supérieur et notre corps nous disent : « Non. Pas encore. Tu n'es pas encore tout à fait prêt. Attends juste encore un peu. »
Ainsi donc, cette période de quiétude est une très bonne période pour nous préparer. C'est une bonne période pour nous organiser. C'est une bonne période pour mettre les choses en ordre... parce que, lors du retour des énergies en octobre, nous n'aurons pas le temps de faire grand chose excepté de nous accrocher aux branches !
L'équinoxe d'automne en septembre va introduire les nouvelles énergies d'octobre et les faire démarrer. Aussi, jusque là (il y a toujours une fenêtre d'énergie autour de cette date), nous pouvons nous sentir rassurés de savoir que nous sommes exactement là où nous avons besoin d'être actuellement. On veille toujours sur nous avec un amour divin. Nous sommes toujours exactement sur notre voie même si nous croyons parfois que nous n'y sommes pas, ou que quelque chose cloche.
Durant cette période de reflux, nous pouvons avoir l'impression d'avoir perdu nos repères. Nous pouvons avoir l'impression d'avoir perdu notre pouvoir ou de ne pas savoir où nous sommes maintenant censés être. Chaque fois que nous sommes ré-alignés ou re-connectés sur un mode plus élevé, nous avons besoin de toutes nos réserves pour compléter ce processus. C'est pourquoi j'avais tellement faim, et c'est pourquoi nous pouvons nous sentir épuisés et sans énergie. Lorsque je me suis cassé la jambe il y a plusieurs années, j'ai perdu toutes mes facultés psychiques. Toute ma vie j'avais été très à l'écoute d'une autre dimension et je me sentais par conséquent comme si l'on m'avait amputé le bras droit. Soudainement je me suis sentie uni-dimensionnelle. Mais j'étais en train de subir un énorme processus de re-structuration et mon énergie avait besoin d'être entièrement disponible pour cela. C'est ce qui se produit en ce moment, nous savons donc que cela va passer. Et lorsque nous aurons complété le processus, nous serons bien davantage connectés à nos sois Divins, nos soi véritables et authentiques, et très certainement connectés davantage à la Source. Nous incarnerons alors beaucoup plus d'énergie d'amour, et nous vibrerons vraiment à une fréquence beaucoup plus élevée.
Lorsque nous sommes dans cet état d'affaiblissement, nous sommes alors plus vulnérables que jamais. De plus, plus notre vibration en tant que planète est élevée, moins il y a de densité et donc les limites deviennent naturellement beaucoup plus minces. C'est au cours de telles périodes que nous semblons avoir des problèmes de limites, ou plutôt que nous connaissons, dans nos espaces, des entrées d'énergies que nous préfèrerions ne pas avoir. Cependant, une fois ce processus complété, nous serons beaucoup plus forts et plus experts dans la gestion des questions de limites, récurrentes, engendrées par le processus de l'ascension.
Aussi, tandis que nous sommes à ce stade de reflux ou d'apparente faiblesse pendant que nous nous ré-alignons, il se peut que l'on profite facilement de nous... mais ce n'est que temporaire. Le processus d'ascension sait ce qu'il fait. L'intention n'était pas de nous faire souffrir inutilement ni que nous soyons en permanence à plat.
Cette période passera, et lorsqu'elle sera passée, alors vraiment nous nous sentirons incroyablement bien...
Je souhaite que le ciel soit dans votre cœur, la lumière des étoiles dans votre âme, et que votre vie soit remplie de miracles en cette période miraculeuse...
À la prochaine fois,

Karen
Traduction AD  
www.whatsuponplanetearth.com
------------------------------------------------
[1] À propos d'essorage, voir l'alerte énergie «Essorage» de ce qui est vain (NdT).
mm

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Do22 796397 partages Voir son profil
Voir son blog

Dossier Paperblog