Magazine

Kyle XY

Publié le 20 avril 2008 par Maryelen

J'ai découvert cette série sur W9 et j'ai rapidement accroché. Les trois premiers épisodes se laissent regarder et sont assez uniques en leur genre, on ne retrouve plus cela par la suite. Le fait que l'on découvre l'histoire et le monde à travers les yeux de Kyle est une expérience "unique" si l'on peut dire. Il pose un regard neuf sur le monde et le juge en conséquence, ce qui prête très souvent à sourire mais qui est pourtant tellement vrai...!

Durant la saison 1, j'ai énormément apprécié la liaison spéciale Nicole/Kyle, rapport psychologue/patient très touchant, on sent rapidement l'implication personnelle des deux protagonistes, Nicole va jusqu'à considérer Kyle comme un second fils et Kyle sa famille d'accueil comme ses propres parents (ce qui est vrai dans un sens puisqu'ils lui ont tout réappris, le b.a.-ba de chaque chose, la parole,...etc...- mais être doté d'une intelligence hors du commun facilite certainement les choses...lol).
L'évolution de Kyle, qui enquête sur son passé, se rebelle et s'emporte face à son amnésie, est également à noter. Matt Dallas montre plusieurs facettes de son personnage, celui-ci ne se révèle pas tout blanc et cache de nombreuses choses à sa famille d'accueil (pour son bien certes mais tout de même). Si l'on ne doute pas de l'intégrité de
Kyle et du bien-fondé de ses actions, on ne peut s'empêcher de penser qu'il se mène à sa perte par sa recherche effrénée de son passé et des personnes qu'il est amené à côtoyer...
Quant à l'intrigue principale de la saison 1, elle ne laisse pas en repos une seule seconde! Les coups de théâtre, détours et revirements de situation sont nombreux. Vraiment bien ficelée et bien menée...jubilatoire tout simplement! Very Happy ...Néanmoins, avec toutes les révélations faites sur les 3 derniers épisodes (et encore la 1ère saison ne fait que 10 épisodes!), on peut se demander comment faire aussi bien sur une deuxième saison de 23 épisodes...
En tout cas, la première saison m'a ravie, l'intrigue est bien menée pour le coup et n'est pas bancale comme ça a pu être le cas ces derniers temps dans Smallville par exemple. Je déplore néanmoins que cela se soit passé si vite, il est vrai que le suspense est intenable lol mais ils auraient pu rallonger un petit peu le tapis. Autant des saisons de Smallville se déroulaient sans
intrigue de fond (je pense à la saison 1 qui cumulait les petites histoires d'un épisode), autant cette saison de Kyle XY est très riche et très dense, peut-être trop.
!!!! A partir d'ici, Attention SPOILERS !!!! (saison 2 complète)

Dans la saison 2, Kyle a évidemment un peu évolué, c'est normal et la série prend une autre tournure, il utilise désormais ses dons pour aider les autres. La série ne manque pas de cliffhangers, les réponses arrivent certes assez rapidement mais de nouvelles questions s'empressent de tout remettre en question. En gros, plus il y a de réponses, plus il y a de questions. Personnellement, j'aime bien ce côté-là de la série, au moins les choses avancent et évoluent continuellement. Cela peut paraître "too much" à force, ça en devient presque automatique mais au moins ça change de nombre de séries qui, pour faire de l'audience et un maximum de saisons, rallongent le tapis indéfiniment, sans raison valable.
L'intrigue autour de Jessie est bien exploitée mais j'avais parfois la sensation qu'elle tournait en rond. Dans un sens, je la plains, elle n'a jamais été hébergée par des personnes de confiance, tous ont cherché (cherchent encore?) à profiter d'elle ou à la manipuler.
Le côté obscur de son personnage est bien exploité, à de nombreuses reprises, on pense qu'elle se ressaisira mais non, jusqu'au bouquet final, épisode 13, où elle saute dans le vide afin de ne plus avoir à lutter contre sa "nature" démoniaque...D'ailleurs, elle le dit elle-même, c'est comme si elle ne pouvait pas s'en empêcher...
D'où LA question de la saison: Naît-on foncièrement bon (Kyle) ou foncièrement mauvais (Jessie)....?... ou alors est-ce dû à l'expérience, aux rencontres, à l'environnement auxquels on a été confontés? That is THE question et au milieu de la saison, elle n'est toujours pas résolue...ni réellement encore aujourd'hui... Au final, ne seraient-ce pas les choix que l'on fait tout au long de notre vie (et pas seulement une seule fois) qui nous définissent et nous façonnent? Jessie et Kyle ont encore la vie devant eux pour le prouver...
Sinon, du côté de Kyle, pas de grandes découvertes, exceptées de nouveaux dons, de nouveaux "souvenirs" et une "vie sociale et affective" plus remplie. Un grand tournant est marqué avec l'épisode 14 ou comment Kyle raconte toute la vérité aux Trager...ceux-ci sont désormais impliqués à 100% dans son passé et peuvent à leur tour être menacés...Néanmoins, ce ne sont pas ceux que l'on croit qui le sont réellement...en effet, le dernier épisode de la saison 2 (épisode 23) marque la disparition (l'enlèvement?) d'Amanda...
La deuxième partie de la saison 2 (épisode 14 à 23) s'essouffle pour laisser plus la place au côté "teenager" de la série, simple histoire d'école, de relations amoureuses et d'apprentissage de la vie. Les scénaristes ont pris soin néanmoins de lancer une nouvelle intrigue et de nouveaux "duels" -à defaut de nouveaux "duos"- et semblent vouloir prochainement remettre en question l'un des personnages fondamentaux de la série, du moins pour Kyle...
Je trouve parfois le scénario un peu trop "torturé", ils semblent vouloir exploiter toutes les possibilités de scénarii, en laissant planer le doute sur chaque personnage. Cela a au moins l'avantage de s'écarter des clichés "fondamentalement gentil", "fondamentalement mauvais", les personnages sont après tout des êtres humains faillibles comme nous tous. Cependant, les Trager et Kyle lui-même semblent être écartés de cette règle, tel l'image du super-héros et de sa famille (exemplaire, cela va sans dire, sinon il n'aurait pas pu devenir un héros...-à méditer..).
PS: Je renvoie à ce sujet au billet de Pierre Serisier, particulièrement éclairant sur la question de l'altérité, de l'eugénisme et de la morale...en regard d'une autre série similaire que je ne connais pas, les 4400.
NB: une mention spéciale aux acteurs, que je trouve particulièrement à l'aise dans leur rôle, à commencer par Marguerite McIntyre (Nicole Trager), Matt Dallas (Kyle XY) et Jaimie Alexander (Jessie XX).

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Maryelen 5 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte