Magazine Marketing & Publicité

« Mass customisation » : Nike nous refait le coup de Kickers !

Publié le 15 septembre 2008 par Elie_liberman
Au début du boum du CRM fin des années 90’, un orateur d’une conférence sur le sujet, parlait avec enthousiasme du développement du « mass customisation ». Principe qui voudrait, que de plus en plus d’objets seraient personnalisés mais fabriqués en masse.
L’idée séduisante, suivait la vague des possibilités de plus en plus présentes de personnalisation de la communication. Mailing papier ou emailing, une de magazines, livres, vidéo, …
10 ans après le « hype » de l’époque, il faut bien avouer que toutes les expériences n’ont pas été couronnées de succès. Si on s’est bien entendu habitué aux possibilités de « personnaliser » la voiture de l’on commande (des milliers de versions si on combine versions de moteur, finitions, options, couleurs, …), les jeans custom sur mesure de Levis ont été un flop, et même le pionnier Dell, vends beaucoup moins de PC sur mesure que de « packages » tout fait.
dabd77a65e4843c58c4cb58bb7440d81.jpgPour en revenir au titre, Kickers avait il y a une dizaine d’années (1997 si ma mémoire est bonne !) lancé en Belgique (même si les commandes viennent du monde entier, les volumes sont restés plus proche de l’artisanat que de la production en masse !
On se rapproche d’expériences comme celle de Derville, chausseur de souliers de luxe sur mesure.8f053c3cf65050b1dc3bce52faf5b96e.jpg
Bref, la personnalisation de produits reste dans bien des cas, un gadget ou un coup pub comme celui des Nike id qui font probablement couler plus d’encre (électronique) qu’ils n’en utilisent pour produire ces baskets personnalisées.
77cd2fbe48a3665e2473e5fd30662e41.jpg
Reste, comme dans tout projet marketing, il faut se poser les bonnes questions :
• Il y a-t-il un marché pour mon produit personnalisé ?
• Le client sera-t-il prêt à payer la valeur ajoutée ?
• Pur pub ou développement vital ?
• Le bénéfice de satisfaction client peut-il me servir sur d’autres produits non personnalisés ?
• Les investissements nécessaires sont-ils compatibles avec un business model en équilibre ?
• Etc.
Technologiquement beaucoup de choses sont possibles, marketingment parlant beaucoup reste à faire ! A vous d'inventer ;-)

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Elie_liberman 4 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte