Magazine Journal intime

Week-end de fête

Par Journalvernois

Dans notre région les gens de la terre et ceux qui en ont des liens proches aiment bien organiser des fêtes en honneur de l’agriculture. L’exode rural a vidé les campagnes,les paysans sont de moins en moins nombreux, pourtant ces réjouissances attirent toujours la foule; Ces visiteurs viennent ,je pense, pour y retrouver leurs racines car bon nombre d’entre eux sont issus du monde agricole qui représentait une grande partie de la population au siècle dernier.
Samedi 30 août, à Mesvres, une commune voisine, se déroulait le concours annuel de labour avec chevaux et charrues anciennes. Comme tous les ans, nous avons eu un beau spectacle, de ces juments au travail conduites par des anciens agriculteurs, rajeunis d’un demi-siècle le temps d’un après-midi. L’enjeu n’était pas très important mais chacun a fait de son mieux; question de fierté.
Des tracteurs anciens étaient exposés, et bon nombre de spectateurs ont retrouvé le même qu’ils avaient utilisé dans le temps et qui bien-sur était le meilleur! Un battoir a “tourné” une bonne partie de l’après-midi avalant les gerbes de blé et ravivant des souvenirs à beaucoup d’anciens qui avaient dans leur jeunesse porté les sacs de grain au grenier ou empilé les “bouchons” de paille pour faire le “plongeon”.Le maréchal-ferrand a attiré bien des curieux quand il a “ferré” une jument . Pendant ce temps un bourrelier travaillait le cuir. Autant de scènes qui ramenaient à un temps qui semble déjà loin.
Cela a plu à tout le monde ,grands et petits et en particulier à Alexandre qui adore tout ce qui touche à l’agriculture. C’est d’ailleurs un fan du blog depuis toujours; d’ailleurs, au début, il demandait à ses parents de lui lire les textes . Je lui fais un petit coucou.
Le carrousel de juments auxoises ( cliquez sur la photo du haut ) a eu un sacré succès. 22 juments de 800 à1000 kg lancées au galop depuis le fond du pré, qui restent serrées sur une seule ligne et s’arrêtent à quelques mètres de la foule. Beau et impressionnant.
Le soir la fête s’est achevée dans la convivialité par un repas sous chapiteau.

Le lendemain, à La Boulaye, autre commune proche, c’était la fête de l’agriculture,organisée par les jeunes agriculteurs,  avec concours de labour (encore un ), mais avec du matériel moderne cette fois. Beaucoup de visiteurs avaient fait le déplacement pour voir en découdre les jeunes laboureurs, à la charrue ou au brabant. Il leur faut labourer au mieux, en respectant un règlement compliqué. Les vainqueurs pourront concourir en départemental, voire en national.
Autour de cette compétition on trouvait beaucoup d’attractions, de stands, d’étals de produits locaux, un coin jeu pour les enfants ,une mini-ferme,une démonstration de chien de troupeau au travail, des baptêmes de l’air en hélico, etc……. et là aussi un battoir ancien et des vieux tracteurs.
Le soir un grand repas était organisé, du boeuf à la broche. La cuisson, très spectaculaire de 6 cuisses de boeuf, et d’une gigantesque poêle de pommes de terre aurait pu régaler des centaines de gourmands mais malheureusement un orage en fin d’après-midi a fait fuir bon nombre de spectateurs. Le repas et la soirée dansante n’ont pas eu le succès escompté. C’est dommage car les jeunes agriculteurs avaient beaucoup donné pour organiser une telle fête.

A bientôt


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Journalvernois 12 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte