Magazine Sport

Mon ipod : les nombreaux bienfaits de Rage Against the Machine

Publié le 17 septembre 2008 par Sportif
N'en déplaise aux puritians qui s'offusquent des paroles agressives et hautement poliquement incorrectes de groupes comme Rage Against the Machine, je crois qu'ils font erreur quand ils mènent leurs campagnes de censure. Car même un être profondément contradisctoire comme moi dont l'équilibre mental est sûrement douteux n'a pas le goût de prendre les armes et faire couler le sang quand je m'éclate les tympans avec de la musique qu'on pourrait juger indigne des partys de Noel en famille.
Toujours est-il que c'est grâce èa des Rage Against the Machine que j'arrive à m'assoir sur mon vélo stationnaire et me taper 35 minutes d'exercice en maintenant une vitesse de 35-37 kilomètres èa l'heure sur un niveau de résistance variant entre 10 et 12 ... et brûler prèes de 700 calories. Vous croyez que j'y arriverais avec Nana Mouskouri ou Fernand Gignac?
Bien sûr, ce genre de musique m'aide à expulser des toxines parce qu'elle dégage une certaine énergie que je décrirait positive mais que Freud pourrait associer èa la pulsion de mort. Car, effectivement, quand Rage crache dans mes oreilles, ce sont des images sportives très intenses que je visualise, pas du patin artisitique mais plutôt des mises en échec au football ou au hockey. Que voulez-vous, aprèes une journée dans un bureau de cravaté à faire de la diplomatie, un gars doit laisser sortir le méchant.
Voici mes 2 tounes préférées : Killing in the Name of et The Ghost of Tom Joad ... de vrais enfants de coeur! Avouez que c'est merveilleusement thérapeutique...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sportif 292 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine