Magazine Environnement

Le Grenelle, Nathalie Kosciusko-Morizet y croit encore...

Publié le 22 septembre 2008 par Greg Catel

Nkm2 La secrétaire d'Etat à l'écologie Nathalie Kosciusko-Morizet l'a dit clairement dans le Journal du Dimanche : il n'y a pas eu de recul du gouvernement sur le bonus-malus écologique...

"La confusion risquait de tout  emporter", explique-t-elle, pour justifier la suspension du processus d'extension à d'autres produits que l'automobile. "La politique environnementale, c'est de l'urgence et du durable. Je  ne suis pas à deux mois près".

"On va travailler sur plusieurs familles de  produits, avec les députés, les ONG, les industriels, et on choisira, collectivement. Ce sera maîtrisé, partagé et expliqué, donc accepté".

Répondant aux interrogations de Nicolas Hulot qui s'insurgeait samedi dans Libération contre l'abandon des mesures de fiscalité écologique, NKM a  par ailleurs annoncé que la taxe carbone n'était "pas abandonnée et sera étudiée. Mais elle n'est pas au programme de cet automne. En ce moment, ce serait incompréhensible", a-t-elle ajouté.

Accusé un moment d'avoir "torpillé" les projets de fiscalité verte, Eric Woerth, ministre du budget, déclaré hier soir, "Cette polémique doit être biodégradable. Je suis favorable à la politique, évidemment, que souhaitent mener Jean-Louis Borloo et Nathalie Kosciusko-Morizet".

Regrettant l'expression taxe pique-nique qui "faisait croire aux gens qu'on allait taxer leurs déjeuners sur l'herbe", la secrétaire d'Etat a  également regretté "aussi que l'on oublie -nous au gouvernement, les  parlementaires, les élus- que nous avons un énorme problème de déchets en  France. Nous recyclons très peu. Si l'on ne fait rien, nous allons finir comme Naples !", a-t-elle déclaré.

Source: AFP

GC.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Greg Catel 282 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte