Magazine

Le Ministère de la Défense admet l'existence du document de l'OTAN

Publié le 22 septembre 2008 par Micheljanva

Hm Le ministre de la Défense Hervé Morin a finalement admis lundi l'existence d'un document confidentiel sur l'embuscade du 18 août en Afghanistan. A quelques heures du débat parlementaire, M. Morin et le chef d'état-major des armées, le général Jean-Louis Georgelin, se sont succédé sur RTL et Europe 1 pour répondre aux révélations.

M. Morin a admis sur RTL l'existence d'un "compte-rendu d'un officier du JOC [Joint Operation Center], le centre opérationnel" de l'Alliance atlantique, introduisant une nuance sémantique pour contester qu'il s'agisse d'un "rapport". Ce

"compte-rendu parcellaire a été effectué à chaud le lendemain ou dans les 48 heures après l'opération, à partir des éléments dont disposait cet officier".

Le ministre a parlé d'un "mail avec un certain nombre d'éléments qui sont faux", évoquant les assertions sur le manque de munitions :

"C'est archi-faux, les forces françaises avaient leur dotation et même plus".

Le général Georgelin a lui aussi contesté sur Europe 1 l'existence d'un "rapport secret" de l'Otan, parlant dans les mêmes termes d'un "compte-rendu à chaud" mais l'attribuant aux forces spéciales américaines associées à l'opération du 18 août.

"Il y avait dans la colonne qui a participé à l'affaire d'Uzbeen des forces spéciales américaines, et ces forces spéciales américaines, à chaud, ont fait un compte-rendu".

Michel Janva


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Micheljanva 645 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte