Magazine High tech

Calculer et analyser un CPM

Publié le 22 septembre 2008 par Jonathan Gravier

Voici un bref article sur le CPM.
Le "coût pour mille" est une unité de mesure parmi tant d'autres utilisé dans la publicité en ligne. Elle désigne 1 000 affichages de bannières, bandeau sur un site Internet. Cette base unitaire de mesure exprime également un coût. On diras qu'une campagne sur le site www.ilemachin.re coûte 5€ le CPM.

Le CPM est la base de nombreux calculs, ratios d'efficacité et de rentabilité. Il est donc important de bien déterminer et d'analyser le prix d'un CPM. Voici quelques techniques et notions à maitriser lorsqu'on souhaite vendre et surtout acheter de l'espace publicitaire sur Internet au CPM.

- le nombre de pages vues (analysé par des stats de base serveurs) que réalise un site et quelquefois différent du nombre de bannières diffusés qu'il peut réaliser réellement. Exemple : le cas de forum réunionnais qui réalisent des stats correct mais qui ne peuvent relayer techniquement des bannières dans certaines parties de leur site/forum. Le nombre de pages vues est dans ce cas plus élevé que le nombre réel de bannières diffusées.

- la part d'audience Européenne : Certains quotidien nationaux ou portails ont une part d'audience importante en métropole, au Quebec, Canada et autre. Très intéressant en terme de notoriété et image et représentant une puissance dans une campagne web, l'efficacité en terme de transformation est dilué par la lecture quotidienne des expatriés, des passionnés et affinitaire de l'île.

- le nombre d'annonceur en rotation : Outre les stats annoncées par les éditeurs, il est important de prendre en compte le nombre de bannières qui seront en rotation pendant votre campagne. Idéalement, il est intéressant d'avoir l'exclusivité pendant sa campagne. Quelquefois les éditeurs dilue les bannières avec 2,3 voire 4 bannières simultanément. L'affichage réalisé est alors bien loin de l'offre initiale.

- les frames et cadres : certains sites sont construit de tel manière que lors de la navigation au sein des rubriques et sous rubriques vous restez sur la même page php. Le contenu central change via des frames, iframes ou cadres. L'utilisation de ces éléments réduit considérablement les stats annoncées par l'éditeur. Techniquement le webmaster annonce des chiffres intéressant et commercialement les scores sont, dans ces cas précis, décevant.

- le nombre de bannière de votre marque présent sur un site internet ne doit pas excéder 1 par page. Certains éditeurs, dans le but d'augmenter artificiellement, le nombre de pages vues, insérèrent deux bannières de votre marque sur une même page. Une surveillance visuelle ou technique de ces sites doit se faire de façon permanente.

- Enfin, il vous est facile de comparer le CPM avec la formule suivante ;
Coût pour mille = coût d'une insertion HT : audience totale en affichage (ou PAP) x 1 000

N'hésitez pas à laisser vos commentaires


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jonathan Gravier 39 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte