Magazine Voyages

Qui a "magistralement" faill

Publié le 22 septembre 2008 par Hrvatska

Qui a "magistralement" failli ?

Après que le président de la République Stjepan Mesic eut qualifié, dans son style, l'action "Indeks" de magistrale, des informations parviennent sur le sort des acteurs de l'affaire "Maestro". Il semble qu'elles confirment les doutes de Mesic sur la porté de l'action.

Les accusés de "Maestro" Juraj Parazajder et Asja Piplovic ont été relâchés de prison, où ils se trouvaient depuis juin de l'année dernière, de sorte qu'ils attendront la première audience en liberté. Au demeurant, les deux personnes relaxées sont des avocats, et la décision sur la levée de détention a été prise par la Cour suprême lorsqu'elle a accepté leurs plaintes sur la prolongation de détention. Un des arguments pour la levée de détention est justement la longue période déjà passée en prison.

Pas même après 15 mois depuis l'arrestation spectaculaire il n'existe des signes que pourrait avoir lieu l'audience dans l'affaire Maestro. La semaine prochaine la Cour suprême décidera par ailleurs du sort carcéral d'Ivan Gotovac, un des vice-présidents du Fonds de privatisation croate, lorsqu'il sera décidé de sa plainte. Le Parquet (DORH) a rappelé ce week-end sur sa page internet les informations  essentielles sur le dossier de l'action "Maestro", qui est pris en charge par le Bureau pour la prévention de la corruption et du crime organisé (USKOK). Le Parquet prétend l'avoir fait en raison de déclarations de journalistes et de personnes de la vie publique selon lesquelles on ignore quand est-ce que les protagonistes de l'affaire Maestro seront jugés.

Le Parquet rappelle par ailleurs qu'après l'enquête menée dans le dossier Maestro, l'USKOK avait inculpé en février 2008 devant le Tribunal à Zagreb dix citoyens croates J.M (1949), R.P. (1965), I.G. (1973), I.P. (1957), A.P. (1956), M.J. (1960), J.P. (1950), D.M. (1965) et M.M. (1951) pour avoir commis les délits d'acceptation de pots-de-vin, d'assistance dans l'acceptation de pots-de-vin, de versement de pots-de-vin, de divulgation et de recueil non autorisé de secrets d'affaires, d'association en vue de commettre des délits, d'abus de position et de compétence ainsi que d'assistance et de sollicitation à faire abus de position et de compétence.

_______________

Source : Lider press, le 22 septembre 2008.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Hrvatska 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine