Magazine Conso

Bien être et hygiène naturels des oreilles

Publié le 22 septembre 2008 par Herve Lange

Sûres et efficaces, les bougies d'oreilles nous viennent de tribus amérindiennes hopis, réputées pour leur maîtrise des produits naturels. C'est une méthode ancestrale, peu répandue, mais qui commence à avoir ses adeptes chez nous...

De la mauvaise utilisation des cotons tiges...
D'ailleurs selon le Docteur Peter Roland, otorhino laryngologue américain, "nettoyer régulièrement la cire d'oreille n'est plus à encourager". Il est l'auteur d'un guide tout récent à l'usage des professionnels de la santé : il met en garde notamment contre l'utilisation familiale du coton tige, ou jets nettoyants. En effet, il n'est pas rare que le cérumen se tasse plus profondément dans le canal auditif, ce qui empêche l'élimination naturelle, alors qu'à l'intérieur, sa présence est tout à fait normale : c'est un protecteur. La cire d'oreille peut être nettoyée sans danger uniquement lorsqu'elle se situe à l'entrée du conduit auditif. Par contre, un mauvais usage de bâtonnets de coton peut provoquer ce que l'on cherche à éviter: des bouchons de cire. Regardez ce qui est arrivé à Van Gogh...

Boite de deux bougies Otosan au propolis - Aromathologie
Plus sérieusement, le recours à une hygiène naturelle et tout en douceur, est préférable. Les bougies d'oreilles permettent le ramollissement des substances accumulées par l'action de la chaleur dégagée, et la différence de pression (très douce, il n'y a rien à craindre) les fait remonter à l'intérieur de la bougie. Qui plus est, en stimulant des points d'acuponcture, nombreux dans l'oreille, cette chaleur et l'étonnant grésillement de la flamme, ainsi que les odeurs d'huiles essentielles et de cire d'abeille, procure une agréable sensation de bien-être et est très relaxante. A essayer !

--

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Herve Lange 53 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog