Magazine Amérique du nord

Survol du lac Powell

Publié le 22 septembre 2008 par Kylar
Vendredi 16 mai 2008
"A small photo before takeoff ?
- With pleasure !"
Enfin, c'est ce que j'ai cru comprendre d'après ses gestes, je suis nul en américain, moi... J'ai donc confié l'appareil au pilote, et il nous a fidèlement immortalisés [au cas où... non, non, je rigole !] avant que nous montions dans le Cessna. Vous pouvez vérifier, nous arborons un sourire confiant. Et puis, après tout, c'est nous qui l'avons délibérément voulu.

Survol du lac Powell

Glen Canyon National Recreation Area - Lake Powell


Il s'agissait ici d'une des options supplémentaires proposées : un survol du lac Powell, en avion, d'une durée de cinquante minutes. Au risque de me répéter, si vous le pouvez, faites-le ! Ce serait vraiment idiot de faire autant de kilomètres, jusqu'ici, pour passer à côté.
J'ai eu bien du mal à faire un court extrait du film et, encore une fois, ça ne rend pas fidèlement ce que l'on ressent quand on survole ces paysages magnifiques !

Je suis désolé pour vous qui n'y êtes pas allés, mais de l'avis général, nous avons tous trouvé le spectacle grandiose. Ces 50 minutes n'ont été que du pur bonheur ! Et avec ce soleil, vous avez vu les couleurs !
Mais si vous voulez y séjourner, attention, il y fait très chaud l'été. Le soleil est torride et les orages très soudains et très violents.
Depuis 2001, la région est en proie à une sécheresse sans pareil. A fin 2004, le niveau du lac est précisément 32 mètres en dessous de son niveau de fin 2000 et 41 mètres en dessous de son niveau le plus haut.
La situation semble s'améliorer en 2008, le lac est à son niveau le plus haut depuis 2002, mais pourtant, il en manque encore : remarquez la couleur plus blanche de la roche qui indique le niveau maximum de l'eau.

Survol du lac Powell

Le Lake Powell, ses criques, ses falaises...


Admirez ces reliefs découpés !
Pas étonnant que ces paysages aient servi de décors naturels pour de nombreux films, parmi lesquels La planète des singes (la première version de 1967 avec Charlton Heston, mais aussi celle de Tim Burton en 2001), également des westerns comme Bandolero ou Maverick, et aussi, dans un autre genre, Superman...
Le lac permet de découvrir une multitude de canyons mais aussi des grottes et des vestiges indiens. Il offre la possibilité d'exercer diverses activités comme la pêche, le ski nautique, la plongée sous-marine... Fameux pour ses trajets en bateau, le lac peut être remonté sur plus de 200 km depuis le barrage.
Il est possible de faire des tours organisés en bateau, mini croisières de une heure à une journée ou le soir accompagné d'un dîner au chandelle, de louer des bateaux à moteur de différentes tailles avec accessoires de jeux aquatiques ou même des "house boats", véritables maisons flottantes avec tout le confort pouvant accueillir jusqu'à 12 personnes pour plusieurs jours d'évasion sur le lac.
De nombreux sentiers de randonnées dans des canyons reculés sont accessibles depuis le lac mais aussi en 4x4 sur des pistes entretenues par les résidents locaux.

Survol du lac Powell

Lake Powell - Hohé, du bateau !


Cela ne vous donne pas envie ? Moi, je vous le dis tout net : j'y retournerais bien quelques jours... ou plus !
[à suivre...]

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Kylar 99 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte