Magazine Culture

Fringe [1x o2]

Publié le 22 septembre 2008 par Lulla

dnes_v2_fringe_mini_ban

The Same Old Story // 13 27o ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars4


vlcsnap_38894

   Première scène : une fille facile vient de faire l`amour avec un homme dans la chambre d`un motel minable et miteux. Tout à coup, elle est prise de violentes contractions, son ventre gonfle à vue d`oeil et elle crie à s`en arracher les cordes vocales. L`homme la dépose alors à toute vitesse devant un hôpital. Quelques minutes plus tard, elle donne naissance à un enfant qui grandit, qui vieillit puis qui meurt. En l`espace de quelques minutes, on se retrouve plongé dans une histoire fascinante et confortable. Fascinante parce que ce qui vient d`avoir lieu sous nos yeux est à la fois étrange, effrayant et passionnant. Confortable car, bien plus encore que dans le pilote, l`ombre des X-Files est incontestable. Il ne s`agit ni de plagiat, ni de version remise au goût du jour, mais d`une inspiration, parmi d`autres, qui rend ce que défile sous nos yeux terriblement plaisant, si tant que l`on ait aimé les agents Mulder et Scully en leur temps. On est en partie en terrain connu. Et on découvre en même temps de nouveaux personnages, une nouvelle dynamique et les premiers mystères s`installent.

   Le personnage qui ressort le plus de cet épisode n`est ni la douce Olivia, ni le rigolo Peter, mais le célèbre Walter Bishop. Voilà un personnage très intéressant qui n`a sûrement pas fini de nous offrir des surprises ! Déjà dans cet épisode, il passe par tout un tas d`émotions. Il est perdu, apeuré, inquiet. Il est fou, il est énervé, il est habité. Mais il est aussi tendre, enfantin et touchant. Il est tout et c`est un plaisir de le découvrir peu à peu. Très difficile à cerner, on ne sait pas si c`est un bon ou un méchant. Pour le moment, il a surtout l`air très perturbé mais innofensif. Pourtant, on sait qu`il a eu par le passé de grands accès de violence et cet épisode nous montre bien que les diverses expériences qu`il a mené étaient révolutionnaires mais dangereuses. L`enquête de la semaine est étroitement liée à son passé et je me demande si ça sera systématiquement le cas ... Je ne l`espère pas, ce serait alors trop facile pour lui (et les scénaristes). Mais ça permet aussi de proposer quelque chose qui va au-delà, justement, de la simple enquête de la semaine. Le cliff`de cet épisode est excellent ! Peter ne serait pas un homme comme les autres. Il aurait été le fruit d`une manipulation généritique, voire d`un clonage ? C`est ce que l`on nous sous-entend mais je doute que la réponse soit si simple et si tranchée que ça ...

   En ce qui concerne l`enquête en elle-même, elle m`a beaucoup plu pour plusieurs raisons. D`abord parce que l`on réussit à nous faire passer des choses totalement improbables pour des choses possibles, réelles (je pense surtout à l`oeil d`une des victimes qui a imprimé la dernière chose qu`elle a vu, et cela s`appuie sur une théorie de Jules Vernes; une série qui cultive, c`est rare donc c`est hautement appréciable). Puis aussi parce qu`il ne s`agit pas d`une investigation façon Les Experts, avec des flashbacks rapides pour nous montrer ce qui s`est vraiment passé, mais un parallèle entre l`avancement de l`enquête et le "meurtrier" qui poursuit ses folies. Typiquement X-Files pour le coup. Enfin, contrairement au pilote, les choses se font avec une certaine sobriété, sans de multiples effets spéciaux et sans course-poursuites factices. C`est sûrement une question d`argent avant tout mais c`est mieux ainsi. Pas la peine de nous en mettre plein les yeux à chaque fois. Les fois où ils le feront seront plus réussies si elles sont rares.

vlcsnap_37037


// Bilan // Prenant de la première à la dernière minute, ce second épisode est encore meilleur que le pilote. Beaucoup de portes s`ouvrent et laissent présager une grande, très grande série !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lulla 626 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog