Magazine Poésie

En son jardin,le démon le confond

Par Kamailion


Sans compter, à trop y penser, il égara son essence!
Pourquoi? Mais à quoi pensait-il?

Aujourd'hui, il ne distingue plus autrui!
desormais, il est trop tard pour lui!
ses pensées l'ont menées bien trop loin d'ici,
il ne se sent plus être, son combat est sa folie.

Durant des années, sa différence ne lui a apporté qu'incompréhension!
Il a donc tissé un solide cocon, oublié d'où il venait, et en un nocturne papillon a muté!

La solitude lui sied, il en a égaré jusqu'à son noms!
Dans sons jardin, poussent pensées et orangers,
bien qu'en sa morne allée subsiste le démon!
Celui de son jardin, son liseron, son PRENOM!


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Kamailion 49 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines