Magazine Politique

"Israël Borderline" de Julien Chatelin

Publié le 29 septembre 2008 par Anom Yme

"Israël Borderline" de Julien Chatelin
Images en Manoeuvres Edition
2008
161 pages
31 €

Israël est un drôle de pays, le microcosme du monde selon Avraham Burg[1]. Et alors que tous les regards sont tournés vers cet état hébreu, coincé dans un dar al islam [2] qui lui fait peur, Julien Chatelin a préféré y porter son objectif.

Les premières images montrent une foule en liesse, venue souhaiter la bienvenue enEretz Israël [3]à un groupe d'Olim [4] faisant leur premiers pas en terre « trois fois sainte » pour accomplir leur aliya [5]. Des nouveaux conscrits sourient et applaudissent. En même temps, c'est leur métier : leur unité est « spécialisée en haie d'honneur »... Pour beaucoup c'est là que tout commence.

Arrivent des images de colons. Ils luttent contre leur expulsion de la bande de Gaza. Certains se sont barricadés dans une maison palestinienne, juste après avoir tenté de lyncher un jeune bédouin de 16 ans, sauvé de justesse par quelques journalistes, rapidement aidé de policiers.

Puis s'enchaînent des photographies de Tel-aviv : boîtes de nuits survoltées, soirées gays, club de strip-tease. On trouve de tout à Tel-Aviv ; même ce clochard de la rue Shenkin, endormi, mais qui arrive à tendre une main implorante malgré son sommeil. Il y côtoie la jeunesse branchée et, aussi, celle plus baba. Personne ne semble le remarquer. Nouveau phénomène paraît-il...

Crépitement de flash. Place aux soldats, à Tsahal. Certains marchent, d'autres pleurent et enterrent leurs compagnons tombés au combat. Des larmes, des armes, mais aussi des râles de fatigue après la fameuse marche de 72 km de la journée du béret. Cette Massa kumta clôturera la période de classe de toutes ces nouvelles recrues qui recevront leur béret de parachutiste, les incorporant pour de bon dans la machine de guerre.

Quelques clichés d'arabes israéliens. De simples moments de vie dans un salon de coiffure, durant un mariage, ou encore avec une chicha et quelques Bédouins. Une simple minorité...

Vient le tour des étudiants talmudiques et de leur yeshiva [6]: une véritable percée dans le quartier ultra-orthodoxe de Mea Shearim à Jérusalem. Ils…


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Anom Yme 37 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines