Magazine

Chronique de la confiance et des facteurs mérovingiens

Publié le 03 octobre 2008 par Sammy Fisher Jr
Le musée de la poste est un endroit charmant, mais désuet, reconnu d'utilité publique, où vous pourrez passer une après-midi passionnante, pour peu que vous ayez moins de 12 ans ou que vous soyez doté d'une insatiable curiosité. A mesure que vous en descendrez les étages -car c'est un musée qui se visite de haut en bas, on commence en prenant l'ascenseur- des installations qui furent modernes vous apprendront tout sur l'histoire de l'acheminement du courrier depuis les mérovingiens, le fonctionnement du télégraphe de Chappe et les mystères du code postal. Vous serez même en mesure de faire à votre tatie médusée un résumé fidèle de l'affaire du courrier de Lyon.
Il faut dire que la pédagogie déployée est impressionnante, à la pointe du progrès de 1985, avec force vitrines illuminées, plans ornés de points clignotant (pour situer un lieu sur une carte, c'est drôlement ingénieux, non ?), reconstitutions presque aussi vraies que nature. Et des mannequins en costume d'époque. Ils sont tous là, sauf la toge du facteur mérovingien, sans doute conservée dans quelque sous-sol en raison de sa fragilité.
Quand vous serez (vite) lassés de jouer au petit télégraphiste (matériel garanti d'époque), vous pourrez faire une pause autour d'une table et de quelques cartes, sur lesquelles vous serez libres d'écrire tout ce que vous voudrez (déclaration d'amour, description de la visite du musée, dénonciation anonyme aux impôts... le choix de sujets disponibles est vaste)
Chronique de la confiance et des facteurs mérovingiensPhoto réalisée par Morgane Chartier
Ne lésinez pas sur la quantité de déclarations, descriptions et dénonciations, c'est gratuit. J'en est d'ailleurs profité pour me débarrasser une bonne fois pour toute de la corvée de cartes postales des vacances. Une boîte aux lettres jaune et typique est placée là tout exprès. Un préposé la relève tous les soirs. A 17h48. Ce n'est pas l'horaire réglementaire, mais ça lui laisse du temps pour tout lire.
Plus sérieusement, les cartes disponibles dans cet espace sont le fruit d'une expérience aux allures de campagne de communication, menée auprès de jeunes collégiens, lycéens et étudiants en art, de France et de Chine. Il s’agissait à travers le médium de l’image de mieux comprendre les mécanismes de la construction de la confiance chez les jeunes. (je mets en italique car je n'aurais jamais pondu une phrase pareille tout seul) Et voici l'explication du pourquoi de ces fameuses cartes postales : A l’issue de son parcours, le visiteur est invité à livrer sa propre définition de la confiance et à transmettre à ses proches une carte postale, qui symbolise la confiance. 
Ou envoyer à moindre frais un souvenir de Paris, le visiteur fait comme il veut.
***
Le site de l'exposition : http://www.laposte.fr/faitesnousconfiance/
Chronique de la confiance et des facteurs mérovingiens

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sammy Fisher Jr 135 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog