Magazine

Weeds : 2.07 A voté

Publié le 06 octobre 2008 par Tao

Weeds c’est la série idéale à regarder en soirée après une bonne douche. Et oui, je vous raconte un peu ma vie en ce début d’article car c’est exactement ce que j’ai fait hier soir. De plus il se passe des choses dans cette série. C’est sans doute la série la plus dynamique des formats courts que j’ai l’habitude de regarder. A savoir, Entourage, 30 rock et Weeds.

Andy est toujours mon personnage préféré du moment car il a le chic d’avoir des intrigues de dingue. Et dire qu’au début, je n’aimais pas du tout ce personnage du beau frère parasite de Nancy. Cette semaine, Andy se fait bouffer ses orteils par un énorme molosse ramené par Doug chez “ Lacey Laplante ”. L’image du pied charcuté où manque deux orteils est assez choc mais ultra bien fait. J’ai rarement mis sur pause mais là il le fallait. Trash mais beau trucage. Cela signe sa rupture indirecte avec Yael la juive. Deux orteils en moins dit réformé d’office de l’armée et donc plus besoin d’aller s’emmerder aux cours de judaïsme. Yael était pourtant une fille intelligente, pourquoi n’a t’elle pas compris plus tôt qu’Andy prenait ses cours par intérêt ? Mais avec sa chance, notre brave Andy ira peut être sous les drapeaux. Il ne faut jamais dire jamais.

Celia était mon personnage préféré dans la saison 1, aujourd’hui elle est un peu redescendue dans mon top mais reste un personnage très sympathique. Le jour de l’élection a sonné et surprise, Doug ne se trouve pas sur le bulletin de vote (de la faute du mari de Celia dont je n’ai toujours pas retenu le nom). Celia est donc la grande gagnante. Appelez là désormais, madame la conseillère. Et ça risque de poser des problèmes car la première mesure de Celia est de faire d’Agrestic une zone sans drogue. Prévenez tous votre dealer. A mon avis, elle ne va pas tarder à comprendre qui est la plus grande dealeuse du coin. Ça promet d’être chaud.

On tourne beaucoup autour de la plantation dans cet épisode et Conrad en veut toujours à Nancy de fréquenter un agent anti drogue. Ce serait un autre mec, se serait la même chose car Conrad il est vert, bleu, jaune, dès que la belle brunette entre dans la pièce. Ça paraît de plus en plus évident et je les trouve mignons tous les deux. Je râlais l’autre fois de l’hypocrisie de voir Nancy dealer mais de ne pas fumer. Et bien là, elle se laisse tenter à goûter la marchandise. Elle en a bien besoin avec tous les problèmes qu’elle a sur le dos. Silas aimerait rejoindre son équipe car la fac ce n’est pas pour lui. Nancy est contre, ce qui est une décision normale. J’aimerai pourtant voir Silas plus impliqué dans l’histoire de Lacey Laplante car j’aime bien ce personnage et l’acteur et lui donner plus de place serait une excellente idée.

Shane par contre, il fait bouche trou avec son histoire avec Gretchen la fille du club de débats. L’eau de Cologne qu’il porte rappelle à sa mère Judah. L’odorat est un sens formidable et très puissant pour nous rappeler des souvenirs. J’ai trouvé cette petite scène très touchante et ça nous rappelle combien la vie de Nancy serait plus simple si son mari (son premier mari devrais je dire) n’était pas mort.

Bref à nouveau un jour de fête à Agrestic. On ne s’ennuie pas une seule seconde et le petit cliffhanger de fin désormais devenu une habitude fait toujours son petit effet pour relancer l’épisode suivant dans une direction inattendue. J’ai beaucoup aimé la version du générique de cet épisode. Une vraie bonne idée de le changer à chaque fois, ça me fait penser à la surprise du générique des Simpsons.


Name (required)

Mail (will not be published) (required)

Website


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tao 40 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog