Magazine Environnement

97 % des Français sont favorables au développement des énergies renouvelables

Publié le 06 octobre 2008 par Sequovia

Selon le nouveau sondage de l’ADEME, « Les Français et les énergies renouvelables », 97 % des Français sont favorables au développement des énergies renouvelables

D'après ce sondage réalisé en juillet 2008 pour l’ADEME, les Français manifestent toujours plus d'intérêt pour les énergies renouvelables, notamment pour eux-mêmes, même si leur coût est encore jugé trop élevé.

L'ADEME constate que les énergies renouvelables "entrent dans la maison". En effet, les ménages qui manifestent toujours plus d'intérêt pour ces sources d'énergie s'y intéressent aussi et notamment pour eux-mêmes :

  • ainsi le solaire, la géothermie et la biomasse ressortent fortement tandis que l'éolien et l'hydraulique, davantage perçues comme des énergies à échelle industrielle, sont relativement en retrait ;
  • la question des coûts (prix des installations et évolution des prix des énergies fossiles) devient prépondérante : les ménages se positionnant comme des investisseurs potentiels raisonnent sur un mode économique.

Energies renouvelables : forte notoriété, image positive et bénéfices environnementaux reconnus

79 % des Français citent spontanément au moins une énergie renouvelable (contre 68 % en 2005). La notoriété du solaire et de l'éolien reste stable (aux alentours de 99%), celle de la géothermie (chaleur de la terre), de la biomasse (bois, biocarburant, biogaz) et de l’énergie marine augmente (75% pour la géothermie et la biomasse et 64% pour l’énergie marémotrice). L'hydraulique (barrage, courants des rivières) est connue de 94 % des Français.

Les Français sont toujours favorables à 97 % au développement des énergies renouvelables en France dont 67 % très favorables (+ 2 points depuis 2005). Parmi les énergies citées, le solaire reste l’énergie renouvelable à développer en priorité (70 % pour 69 % en 2005), suivie par l’éolien (54 % en 2008 pour 60 % en 2005). Quant à la géothermie, elle progresse de 5 points entre 2005 (19 %) et 2008 (24 %). Les énergies renouvelables sont perçues comme respectueuses de l’environnement pour 76 % des Français (soit +5 % par rapport à 2005) mais aussi économiques pour 53 % des Français (+8 % par rapport à 2005).

Un frein majeur : le coût des installations

30 % des Français sont déjà passés à l’acte ou envisagent de le faire. Pour les autres, le principal frein reste le coût des installations. Les mesures déjà en place (crédit d’impôt) et annoncées dans le cadre du Grenelle de l’Environnement (prêt à taux zéro pour les travaux d’économies d’énergie) seront autant de facteurs incitatifs pour renforcer le passage à l’acte.

Acceptabilité du solaire et de l'éolien

- L'acceptabilité des éoliennes dans sa région (79%) ou à moins d'1 km de son domicile (62%) est stable depuis 2004. L’intégration des éoliennes dans le paysage reste l’enjeu majeur pour 63% des Français. - L'acceptabilité de l'énergie solaire sur son propre toit est de 91 % (21 % en 2005). Cette énergie est aujourd’hui totalement reconnue pour un usage domestique. Le coût de l’installation prend dès lors, une plus grande importance et se trouve cité comme le principal frein à l’acceptabilité de cette énergie.

Sondage réalisé en juillet 2008 par BVA. La synthèse du sondage est disponible auprès de TBWA\Corporate


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sequovia 1882 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog