Magazine Société

Football : Express à Lorient

Publié le 06 octobre 2008 par Bordeaux7
LORIENT 1
BORDEAUX 2

Lorient - Bordeaux Fernando 1-1 Ligue 1
envoyé par benzegoal
Au stade du Moustoir (Lorient)
Temps : doux
Terrain : bon
Spectateurs : 11 278
Arbitre : Philippe Kalt
BUTS
Lorient : Ciani (58e)
Bordeaux : Fernando (67e, 69e)
ÉQUIPES
Lorient : Audard - Jallet, Soro, Ciani, Morel - Jouffre (B. Robert, 83e), Ewolo (Amalfitano, 76e), Abriel (cap), Ayew (F. Robert, 75e) - Saïfi, Gameiro
Bordeaux : Valverde - Jurietti, Planus, Diawara, Trémoulinas - Diarra (cap) - Obertan (Ducasse, 78e), Fernando, Gourcuff, Gouffran (Chamakh, 66e) - Cavenaghi (Bellion, 83e)
Après leur déconvenue trois jours plus tôt en Ligue des champions, les Girondins de Bordeaux ont fait les grands samedi pour s’imposer chez les Merlus. Non pas dans le jeu, très loin des sommets européens, mais dans la façon de se défaire d’un adversaire en deux minutes, trois mouvements. Désormais cinquièmes à cinq points de Lyon, ils affronteront Toulouse après la trêve internationale de deux semaines. La réception de l’actuel deuxième du championnat sera, depuis bien longtemps, autre chose qu’un simple et vulgaire derby de la Garonne.
Le scénario
On n’est pas loin d’une histoire de série Z, tant le match fut terne et dépourvu d’occasions. Malgré la titularisation de joueurs - Valverde, Planus, Trémoulinas, Obertan, Gouffran, Cavenaghi - qui n’ont pas, ou peu, joué mercredi dernier en coupe d’Europe, Bordeaux souffre de la méforme physique de Gourcuff et peine offensivement. Pire, Valverde doit être à son meilleur niveau pour sortir une reprise de la tête de Jallet (10e) et un tir puissant de Jouffre dans la surface (19e). Si Gameiro met du coeur dans sa frappe au-dessus (23e), Cavenaghi (35e) n’en manque pas non plus dans la sienne qu’Audard repousse dans un angle fermé.
Les buts
1-0, 58e. Le corner rentrant de Jouffre rebondit sur la poitrine de Jurietti, battu ensuite de la tête par Gameiro. Le ballon est repris acrobatiquement par Ciani qui bat Valverde à bout portant.
1-1, 67e. Gourcuff sert dans l’axe Fernando qui, à l’entrée de la surface, trompe Audard d’un pointu à ras de terre et le long du poteau.
1-2, 69e. Fernando récupère le ballon dans le rond central et avance jusqu’aux 20 mètres pour exécuter le même ouvrage que deux minutes plus tôt.
Le zoom
Comme face à Chelsea et la Roma en Ligue des champions, Bordeaux a délaissé son 4-4-2 pour évoluer en 4-5-1 au sein duquel Gourcuff, Diarra et Fernando sont censés faire la différence. Mais la manque de forme du premier a handicapé le bon fonctionnement du trio.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bordeaux7 3734 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine