Magazine Europe

La fille de l'avocat du gén

Publié le 06 octobre 2008 par Hrvatska

La fille de l'avocat du général Zagorec a été assassinée de deux balles dans la tête

Ivana Hodak, la fille de l'avocat zagrébois Zvonimir Hodak et de l'ex-politicienne Ljerka Mitas Hodak, a été tuée aujourd'hui rue Pavao Hatz à 11h du matin, à proximité directe du siège de la police de Zagreb.

Ivana Hodak était une jeune avocate et une experte graphologue, qui dans son travail aidait son père.

La porte-parole de la Direction policière Aleksandra Ljuba nous a confirmé que le meurtre avait eu lieu, mais elle ne fournira davantage d'informations que plus tard. Pour l'instant, elle se trouve elle aussi sur le lieu du crime, où un examen des lieux est en cours.

D'après les premières informations, Ivana Hodak, 26 ans, a été tuée par une personne inconnue dans la cage d'escalier de son immeuble dans la rue Pavao Hatz n°2. Elle aurait été assassinée de deux balles dans la tête.

Un des passants a déclaré aux journalistes qu'était sorti en courant du bâtiment, où a été découverte Ivana Hodak autour de 11h, un homme masqué, âgé entre 30 et 35 ans, vêtu d'une veste grise, et qu'il a pris la fuite vers la Place du ban Jelacic [la place centrale à Zagreb, N.d.T]. Le témoin a déclaré qu'il n'a pas entendu de coup de feu, mais qu'il a immédiatement pensé qu'"il se passe quelque chose de bizarre".

Ivana Hodak est décédée dans le véhicule des urgences

Rapidement, dit-il, sont arrivés sur le lieu des événements les urgences et les forces spéciales. L'accès au bâtiment a été barré par un cordon policier tandis qu'autour se trouve un grand nombre de policiers. Au demeurant, le bâtiment dans lequel a été tuée Ivana Hodak se trouve en face de celui où a vécu Zagorec.

Le chef du Bureau du directeur de la police, Dubravko Novak, n'a pas voulu révélé les détails du meurtre aux journalistes rassemblés sur le lieu du meurtre. Il a déclaré que l'enquête est en cours. Il a dit que dans la cage d'escalier dans la rue Pavao Hatz à Zagreb a été tuée aujourd'hui une femme âgée de 26 ans, et il a confirmé indirectement qu'il s'agissait d'Ivana Hodak.

"Je peux confirmer qu'a été tuée une jeune fille de 26 ans, dont l'identité a été confirmée par la famille", a déclaré Novak à l'Hina [l'agence officielle d'information croate, N.d.T]. Le père de la victime, l'avocat Zvonimir Hodak, avait confirmé un peu plus tôt aux médias que sa fille a été tuée dans la rue Pavao Hatz, à proximité immédiate du siège de la police de Zagreb. Novak a déclaré qu'il s'agissait d'un crime grave et que pour l'instant il ne pouvait parler des détails du crime et de l'enquête ayant été lancée.

Les médias rapportent que les voisins ont entendu avant le meurtre une altercation et qu'Ivana Hodak est décédée dans le véhicule des urgences. Outre Novak, est descendu sur le lieu du crime l'adjoint du chef de la police de Zagreb, Mihael Varga.

On ignore encore si la jeune fille a été tuée dans son appartement ou dans la cage d'escalier. Actuellement se trouvent dans son appartement ses parents et l'avocat Ljubo Pavasovic Viskovic.

Parmi les nombreux citoyens rassemblés sur le lieu du crime se trouve également l'avocat Milivoj Zugic, qui a déclaré être choqué et que "toute personne normale ressent désormais de la peur". "Il est plus que temps que la police assume ses responsabilité et réprime la criminalité dans les rues", a-t-il dit.

En raison du crime, les ponts ont été bloqués, et des fusils [de la police] ont repris la rue. Le centre de la ville est occupé par la police, et au-dessus volent les hélicoptères.

Une affaire de coeur avec l'avocat de Zagorec, un adversaire d'Hrvoje Petrac. [Le parrain de la pègre zagréboise, actuellement en prison, N.d.T]

D'après les écrits du [magazine] Nacional, la fille de l'avocat de Zagorec, Zvonimir Hodak, avait noué depuis un certain temps une relation avec Ljuba Pavasovic Viskovic, l'avocat d'Hrvoje Petrac.

Nacional avait écrit début septembre que la liaison de coeur entre Ivana Hodak et l'avocat Ljuba Pavasovic Viskovic avait mis en question des affaires valant 300.000.000 kunas. Cette affaire de coeur, écrivait le journal, avait directement révélé, et peut-être même fait peser une menace sur les nouvelles opérations de Zagorec, à savoir un projet dont la valeur est estimée à environ 300 millions de kunas.

Le journal avait écrit qu'Ivor Vucelic, un membre de la direction d'Adriatica.net, Tonci Huljic, un auteur compositeur et producteur de télévision, ainsi que l'avocat de Zagorec, Zvonimir Hodak, discutaient depuis un certain temps sur le rachat des projets de construction de Zagorec en Croatie. Cependant, Ivana Hodak aurait abandonné Vucelic, d'après le journal, pour entamer une nouvelle liaison. Le problème serait survenu parce que celle-ci et Ljubo Pavasovic Viskovic, seraient tombés amoureux l'un de l'autre, lesquels se seraient rencontré par hasard cet été à Bol et auraient entamé une relation de coeur.

Ljubo Pavasovic Viskovic est l'avocat zagrébois qui défend et représente le plus gros adversaire de Zagorec - Hrvoje Petrac. Outre Petrac, Ljubo Pavasovic Viskovic représente toute une série d'autre personnes qui sont liées au milieu criminel. Un de ses plus fameux clients et Ivan Gotovac, accusé dans l'affaire "Maestro". [L'affaire Maestro concerne la direction de l'ancien fonds pour les privatisations, tous actuellement en prison pour malversation, N.d.T.]

____________

Source : Business.hr, le 6 octobre 2008.  


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hrvatska 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte