Magazine Europe

CRISE: Quand la "bulle" explose, des "vents mauvais se lèvent"...

Publié le 06 octobre 2008 par Danielriot - Www.relatio-Europe.com

L'éditorial de Daniel RIOT pour Relatio-Europe.

Dans une crise financière, les seuls critères qui importent pour juger  de réussite ou d'échec de décisions politiques se trouvent sur les marchés. Ces marchés qui se sont trop pris pour des temples!  Le G4 de Paris et l'adoption du Plan Paulson, malgré l'autosatisfaction affichée de leurs acteurs, n'ont pas réussi à rétablir une once de confiance: c'est le verdict de ce lundi matin.

Toutes  les Bourses européennes ont ouvert en forte baisse , dans le sillage du plongeon des places asiatiques, avec des chutes de 4,95% pour le CAC 40 à Paris, de 3,29% pour le Dax à Francfort et de 5,02% pour le Footsie à Londres quelques minutes après le début de la séance. Et les autorités financières européennes et nationales, injectent des milliards en liquidités ou en promesses...

C'est en Allemagne que l'épreuve est particulièrement grave. Mme Merkel a dû elle aussi, malgré ses souhaits, promettre de garantir dépôts, crédits et épargne: un paquet de 568 milliards d'€ dans la "bulle".Vertige... Le précédent irlandais, condamné, devient un exemple... Mauvais. Et les "experts" qui abreuvent les médias de leurs commentaires feraient bien d'affiche plus de modestie. Leurs analyses techniques aussi sont en... crise. En revanche, nul besoin d'être expert en prévision pour voir quelles consquences politiques et sociales, l'implosion de la "bulle" peut avoir...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :