Magazine Autres sports

Sautons aux conclusions, semaine 5: Rien n’arrête les Skins!

Publié le 06 octobre 2008 par Sixverges
Une autre victoire impressionante des Peaux Rouges sur la route...
Redskins 23, Eagles 17: On ne peut suffisamment féliciter Jim Zorn pour le travail qu’il accomplit à Washington. Après le match d’ouverture à New York, on ne donnait pas cher de sa peau et maintenant les Skins ont une fiche de 4-1 et viennent de battre les Cowboys et les Eagles sur la route back-à-back, comme qu’on dit. On parle souvent des calendriers ardus des équipes de l’AFC Nord mais les Skins affrontaient leurs trois rivaux de division sur la route dans les cinq prochaines semaines, c’est pas un cadeau non plus. Les Skins seront au sommet de bien des power rankings cette semaine… Jason Campbell au un match moyen mais il ne s’est pas fait intercepter et c’est un gros plus dans son cas. Comme Fredster l’avait prévu dans notre table ronde, Chris Cooley a eu un bon match avec 8 catches, 106 verges et un TD. Fredster avait d’ailleurs prédit une victoire des Skins 21-17, sa carte de l’Union des Zexperts est dans le courrier… La défensive des Skins n’a donné que 10 points à l’attaque des Eagles, l’autre touché étant l’œuvre de DeSean Jackson sur un retour de dégagement. Les Eagles ne doivent pas désespérer mais le momentum gagné en début de saison est disparu. On vous suggère de regarder la passe de touché d’Antwaan Randle-El à Cooley, ça parait que Randle-El était QB au collégial.
Chargers 10, Dolphins 17: Il y a deux hypothèses possibles concernant ce match: soit les Dolphins sont meilleurs qu’on pense ou bien les Chargers sont bien moins bons qu’on pense. La vérité se situe probablement dans le milieu, le Miami a clairement plus d’un tour dans son sac et le rafistolage de Parcells donne de bons résultats. Les Dolphins se servent encore du Wildcat avec Ronnie Brown au poste de QB et c’est mystifiant de voir comment ça fonctionne bien. Bravo à leurs équipe de coaches d’avoir pensé à ça. Preuve supplémentaire du génie de Parcells: après que des rumeurs d'échanges aient entouré Brown lors du camp, Parcells lui donne le ballon le plus souvent possible et tire profit d'un joueur piqué dans son orgueil. Du côté des Chargers, ils connaissent un lent début de saison comme en 2007 mais le problème c’est que cette saison les Broncos sont en feu et risquent de gagner le titre de division. Il serait également temps que Tomlinson prenne une semaine de congé pour guérir ses bobos car 35 verges et 12 courses, c’est drôlement poche.

Colts 31, Texans 27
: Sage Rosenfels doit avoir très mal dormi la nuit dernière. Ses Texans menaient 27-17 avec 4:04 à faire et Rosenfels a donné deux fumbles consécutifs à l’adversaire. Le premier a été ramené pour un touché par Gary Brackett et le second a mené à un touché spectaculaire de Reggie Wayne. 31-27 Colts. Ce catch-là défie la loi de la gravité de plusieurs façons différentes. Les Texans méritaient un meilleur sort et les Colts sont bien chanceux d’être à 2-2. Ils sont tout croches et plusieurs journalistes avaient assurément commencé leur chronique sur "la fin d’une époque" avant la remontée spectaculaire.…
Bills 14, Cardinals 41: On s’attendait à ce que les Bills retombent sur terre éventuellement mais on ne pensait pas que ça se produirait contre l’Arizone. Évidemment la perte de Trent Edwards au premier quart a fait mal mais son substitut JP Losman n’a pas été atroce… C’est clairement la défensive éclopée du Buffalo qui a causé la défaite. L’attaque des Cards était équilibrée (250 v par la passe, 123 pas la course) et n’a pas donné la ballon à l’adversaire. En plus la protection de la ligne était excellente car Kurt Warner n’a pas été sacké une seule fois… Un bel exploit et quand Warner a le temps de lancer il performe bien. Les Bills tombent à 4-1, une fiche tout de même jolie, et les Cardinals prennent seuls les devants dans la loufoque NFC Ouest. Même s’ils ont perdu les Bills sont responsables du fait saillant du match, la bombe de Losman à Lee Evans, 87 verges!
Seahawks 6, Giants 44: Un massacre pur et simple et les retours de Engram et Branch n’ont pas changé grand-chose. Les Giants ont triomphé sans Plastico Burlesque et ça devrait lui donner une leçon. Son remplaçant Domenik Hixon a été excellent mais il a suivi une commotion cérébrale en deuxième demi. Chapeau aux Giants, une grande performance. Ils demeurent invaincus et défendent bien leur titre. Quant aux Seahawks, on les éliminerait s’ils n’étaient pas dans la NFC Ouest… Ils n’affrontent pas l’Arizone avant la semaine 11 alors ils ont le temps de retrouver leur superbe d’ici-là.
Des observations rapides sur les matches qu’on a pas regardés:
Titans 13, Ravens 10: Tel que prévu, un duel défensif et les Titans ont une attaque un peu meilleure que les Ravens alors ils s’en tirent de justesse. Ils ont une fiche de 5-0 et seront difficiles à rattraper. Kerry Collins a été poche (163 v., 1 TD, 2 INT) mais on lui donne une chance vu que c’était contre les Ravens.
Steelers 26, Jaguars 21: Grosse victoire pour les Steelers et malgré les nombreux prophètes de malheur, ils ont une fiche de 4-1 et sont en plein contrôle de leur division. Ils devraient pouvoir ramener des blessés progressivement tout en gagnant leur championnat de division. Roethlisberger est un des meilleurs QBs de la NFL même s’il garde le ballon trop longtemps. Du côté des Jags, si l’attaque au sol ne fonctionne pas, rien ne fonctionne…
Pats 30, Niners 21: Les Pats en sont réduits à squeezer des victoires serrées contre des équipes poches. Ils ont une fiche de 3-1 mais leurs rivaux de division devraient pouvoir leur du fil à remordre…
Falcons 27, Packers 24: Ouch… Tout comme les Eagles, les Packers ont perdu tout le momentum qu’ils avaient en début de saison et ils commencent à être dans le trouble. Aaron Rodgers a connu un bon match mais la pression sur ses épaules augmentera quand même… Les Falcons continuent à surprendre et ils nous intriguent pas mal.
Bears 34, Lions 7: Le départ de Matt Millen n’a pas eu d’effet magique sur les Lions. Tout un match pour Kyle Orton, 24/34, 4 v. 2 TD, 0 INT. Des chiffres de pro, ça lui fait deux bons matches de suite. Are Da Bears back? On verra mais la question mérite d’être posée.
Bengals 22, Cowboys 31: Les Dallas qui peinent à battre les Bengals à domicile... On dirait que les médias ont couronné leurs fesses prématurément…
Bucs 13, Broncos 16: Courte victoire des Broncos qui ont eu une bonne contribution de leur défensive, pour une fois… Les Bucs ont perdu mais leur saison s’annonce bien car ils amènent leurs adversaires à leur niveau en imposant des matches à bas pointage.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines