Magazine Finances

Kaufman & Broad à la porte de la faillite !

Publié le 06 octobre 2008 par Bil

K&B.gif

Selon le JDF (Journal des Finances) du 4 Octobre «l’arrivée à échéance de leurs lignes de crédit ou la difficulté à trouver des financements pourraient vite s’avérer problématiques » pour un certain nombre de sociétés dont K&B mais, pour une moindre mesure le Club Med et les Nouveaux Constructeurs.

Pour K&B son trop important endettement est lié au LBO et à une politique de développement agressive mis en œuvre par son Président au cours des années passées.

Touchées par le durcissement des conditions d’octroi de crédits cette société se retrouve en première ligne des victimes potentielles du crédit crunch. La situation

devient critique ; les annonces de l’Elysée concernant l’aide au démarrage de programmes immobiliers nouveaux suffiront elles à « rassurer » les établissements financiers dans un contexte de survie. Des décisions majeures ont déjà été mises en place par les dirigeants ; abandon d’un certain nombre d’opérations inadaptées ainsi qu’un plan de licenciement de 166 salariés. Tout cela peut il restaurer la confiance des chefs de file bancaires dans le contexte actuel ? Rien n’est moins sûr.

C’est un pari délicat notamment en raison du temps nécessaire à la mise en place des modalités par une administration centrale quelque peu dépassée par l’ampleur de la tâche (voir posts antérieurs). Reste des prises de participation majoritaire au capital par un groupe du BTP…opération particulièrement délicate sans la réalisation d’un diagnostic précis des passifs dormants liés aux garanties décennales des ouvrages réalisés. Pour avoir participé dans un passé récent à des "auction bid" dans ce métier j’ai quelques difficultés à retenir cette éventualité (sauf pour une reprise à la casse). Rien n’est moins triste que de voir un des principaux acteurs de notre profession dans cette pèriode. Les qualités des dirigeants ne sont pas en cause, G. NAFYLIAN étant un grand stratège et son ardeur a développer son groupe n'est pas critiquable. Il a tout mon soutien moral pour les jours à venir. Je suis persuadé qu’il trouvera les moyens de la pérennité du groupe K&B France.


Retour à La Une de Logo Paperblog

LES COMMENTAIRES (4)

Par wabcde
posté le 10 novembre à 08:39
Signaler un abus

faillite bien meritee apres des annees de defiscalisation abusive. Appartements non termines mais factures a 100%, vente surcotee de 20 a 30 %. Le marche doit s'assainir.

Par wabcde
posté le 10 novembre à 08:35
Signaler un abus

K&B merite bien sa situation : apres plusieurs annees d'exploitation des lois de defiscalisation elle paye ses abus. pour ma

Par beton
posté le 26 janvier à 21:46
Signaler un abus

http://www.ketb.com/ketbmedia/FR/biblio/declarationoperations2710gn.PDF

Titres KOF vendus 34 euros par le PDG alors que le cours était à 17 euros... aujourd'hui à 5.50

ça c'est de la vente !!

A propos de l’auteur


Bil 16 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines