Magazine Poésie

Extrait de NOCTURNES de Albert LOZEAU

Par Elisabeth Leroy

O lune, qui ce soir a l'air d'une malade,

Lune pâlement bleue, astre cher au nomade,

Lampe d'or du poète et soleil des hiboux

O lune ! qu'as-tu donc à pleurer comme nous !

avant l'orage.jpg


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Elisabeth Leroy 1160 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines