Magazine

La jussie nous envahit

Publié le 07 octobre 2008 par Moerell
On reparle de la jussie en ce moment. Cette belle plante qui a été importée dans nos contrées pour l'aquariophilie menace nos milieux. Cette belle américaine devient en effet incontrôlable, et la Fédération de Pêche en France ne manque pas de tirer à nouveau la sonnette d'alarme.

Mais comment une aussi belle plante peut devenir gênante ? Elle prolifère sans demi mesure, et se répand dans les étangs, fleuves, rivières et canaux. Parce que les conditions de pousse chez nous sont optimales et que peu d'animaux la prédatent, la jussie est capable de tripler sa masse en 1 mois. Ajoutez à cela la possibilité de se multiplier à partir d'un simple fragment, vous comprenez rapidement les difficultés que rencontrent les gestionnaires pour la contrôler. Les risques à long terme sont qu'elle empêche les autres végétaux de se développer, et lors de sa décomposition, elle va appauvrir le milieu en oxygène. Les conséquences se répercutent donc sur l'ensemble de la faune et de la flore.
Face à ce problème qui touche de nombreux secteurs en France, les réponses sont souvent maigres. On arrache de la jussie, on nettoie, en sachant pertinemment que la plante sera tôt ou tard de retour. Des financements sont prévus pour de telles actions par la Fédération Nationale, vous aurez de plus amples informations en les contactant.
Ce phénomène qui touchait le secteur ouest de la France, devient désormais répandu à la quasi totalité des régions. La préservation de nos milieux passe par de la sensibilisation au problème... faute de recette miracle.
07/10/2008
Liens en rapport :
  • Fédération Nationale de Pêche
  • La jussie
  • Article de Pêche Passion
3pts à 10 secondes de la fin. L'ailier d'Orlando, Nick Anderson est envoyé sur la ligne des LF pour conclure le match. Il manque les 2 mais récupère le rebond. Faute à nouveau sur lui et 2 nouveaux lancers qu'il manque encore. Kenny Smith en profite et au buzzer arrache la prologation. Orlando vient de perdre le match mais aussi la série. La dernière minute 30 + la prolongation:


Finals 1997, Game 5, Jazz-Bulls. Menés 2-0, le Jazz a renversé la situation au Delta Center et semble même en mesure de prendre l'avantage car Jordan malade n'est pas sûr de pouvoir jouer en tous cas pas à 100%. Utah mène de 16pts d'ailleurs en début de match mais MJ serre les dents pour nous offrir un des ses plus beaux matches et redonner l'avantage aux Bulls dans la série.


Finals 1998, Game 6, Jazz-Bulls. Les Bulls mènent la sèrie 3-2 mais doivent aller chercher leur 6ème titre en 8 ans au Delta Center. Le match est serré, les Jazz mènent de 3pts à 40 secondes de la fin, mais MJ plus clutch que jamais, marque un lay-up puis pique le ballon dans les mains de Malone avant de finir le boulot en mettant au tapis Russell sur un dernier jump shot.


Finals 2000, Game 4, Pacers-Lakers. Les Lakers mènent 2-1 mais Indiana dans l'ambiance surchauffée du Conseco Fieldhouse résistent plus que prévu au favori californien. Ils sont même à portée de l'exploit quand le Shaq, plus dominateur que jamais, sort pour 6 fautes. Mais le jeune prodige, Kobe Bryant prend alors les choses en main et crucifie les vaillants Pacers au bout de la prolongation. La série vient de basculer. La fin de la prolongation: http://fr.youtube.com/watch?v=S1fI_kAkwgo


Finals 2001, Game 1, Lakers-Sixers. Ultras favoris, beaucoup pensent que les Lakers vont sweeper Phila qui a dû passer par 2 games 7 pour en arriver là. Mais AI, complètement hallucinant, réalise l'exploit de mener son équipe à la victoire sur le parquet du Staples Center après prolongation. Victoire sans lendemain certes mais quelle surprise. La prolongation: 1- http://fr.youtube.com/watch?v=QjqH0gcX4iQ  2- http://fr.youtube.com/watch?v=_RZ6XfCd0DQ


Finals 2005, Game 5, Pistons-Spurs. La série est à 2-2 après le réveil des Pistons dans leur salle. Les Spurs sont malmenés mais s'accrochent dans ce match charnière trouvant en Robert Horry l'homme providentiel. Hallucinant dans le 4ème quart temps, il rentre définitivement dans la légende (enfin il avait pas besoin de ça) avec une prolongation de folie dont le shoot de la gagne. Le résumé du show Horry:


Mon match préféré parmi ces 10 est le Jazz-Bulls 98. Pourquoi?
-parce que c'est un match à la mort, si les Bulls gagnent ils sont champions
-parce qu'il y a un suspens d'enfer jusquà la dernière seconde
-parce que Jordan réalise la perf la plus clutch de sa carrière à mon avis
-parce que c'est le dernier match de MJ sous les couleurs des Bulls et que c'est aussi la fin pour pour Pippen, Rodman et Phil Jackson à Windy City
-parce que du coup c'est la fin d'une époque et qu'après, on change de génération
Au final, sans doute pas le plus beau match intrinséquement (je dirais Celtics-Suns 76), ni la perf individuelle la plus aboutie (je dirais Magic 80), mais ce match me touche personnellement en m'évoquant une équipe (les Bulls donc) et une époque (les 90's) qui m'a fait bien plus kiffer (je parle de basket bien sûr) que les 2000's. Et puis je l'ai dit comment être plus clutch que ça offensivement et défensivement dans le match le plus important de la saison?

Le 11ème: j'avais pensé aussi à mettre un match de la série Rockets-Bulls 94, mais si j'ai été ultra passionné par cette série (bah oui j'étais à la fois fan des Kincks et des Bulls, étonnant je sais), le résultat final rend ce souvenir assez douloureux. Le game 6 reste un de mes pires moments de sport, j'ai eu du mal à m'en remettre. Un peu comme OM-Etoile Rouge en foot. J'ai encore du mal à regarder des images de ce match, mon coeur saigne encore (je sais c'est con). Au final, avec la série Bulls-Suns, c'est sans doute celle qui m'a le plus passionné (j'étais plus jeune aussi et du coup, je relativisais moins et ça prenait énormément de place dans ma vie), mais la conclusion était trop cruelle à mes yeux pour que je sélectionne ce match. Du coup comptez pas sur moi pour mettre la vidéo du shoot à 3pts de Starks pour le titre contré par Hakeem The Dream.




Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Moerell 177 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte