Magazine

Trains qui passent, accélérer, ou ralentir ?

Publié le 07 octobre 2008 par Didier54 @Partages
Il y a parfois des infos qui semblent se parler dans un étonnant ballet. Ainsi dans mon quotidien régional de ce mardi, deux articles m'ont attiré l'oeil. Il n'ont a priori rien à voir. Quoique.
Le premier évoque la démarche écologique d'un artiste nommé Marcel Van Dam (chant et guitare). Un hollandais qui a posé son ampli en Lorraine et qui a été ému, en son temps, par une action menée localement chaque année afin d'aider le crapaud sonneur, batracien protégé, à ne pas se faire écrabouiller le printemps venu par les voitures alors qu'il ne songe, le petit malin, qu'à assurer sa descendance. L'artiste en a fait un disque, avec les écoles et le centre d'inititation à l'environnement du coin. Ne cause pas que du crapaud, dans son CD, mais évoque plus globalement la protection de la planète.
Une phrase magnifique : " La Terre est une vieille Dame. On pourrait peut-être lui laisser une place dans nos trains pour qu'elle se repose " . Tout un programme.
Le second, page précédente du journal, est à l'exact opposé de cela. Loin, loin du vert et pourtant bourré d'espérance. Et de surf sur la vague. Point de crapaud qui traverse la route, mais une association qui organise des "speed dating" . Vous savez, ce sont ces séances montre en main de drague efficace [disons-le comme ça]. Là-aussi une phrase me scotche. Elle est dite par le président de l'asso. " Les 35 - 50 ans sont sérieux dand leur démarche. Ils travaillent. N'ont pas le temps. Mais on envie de rencontrer quelqu'un " . Les trains des uns ne sont visiblement pas les trains des autres.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Didier54 35 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte